Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

marsupilami

Bonjour à tous,
Je réside actuellement dans le Pas-de-Calais. J'ai 37 ans et j'ai toujours eu des aquariums chez moi (à 6 ans, j'avais déjà un bac avec des guppies et des tortues...). Je suis membre d'Haplochromis de longue date, du WAC depuis quasi le début et du KCF depuis peu. Je maintiens surtout des fluviatiles africains et du Victoria, plus un peu de Malawi pour le fun :
Pseudocrenilabrus philander Thamakalane River
Haplochromis paropius
Haplochromis piceatus
Labeotropheus trewavasae Thumbi West
Chindongo saulosi
Placidochromis sp "Jalo"
Hemichromis cristatus Nigeria
Pelvicachromis pulcher Nigeria
Enteromius fasciolatus
Brycinus longipinnis
Sarotherodon knauerae
Thysochromis ansorgii
Coelotilapia joka
Benitochromis nigrodorsalis Moliwe
Stomatepia pindu
Stomatepia mariae
Synodontis lucipinnis
Synodontis flavitaeniatus
Mochokiella paynei
Epiplatys infrafasciatus cf zenkeri ADK 10/297
Aphyosemion ogoense Mongouango GHP 80/24
Mon installation comprend 6 bacs de 13 à 600l pour un total de ~1450l. La plupart des cichlidés se reproduisent. Je ne commence les killies que depuis très peu de temps.
Certains me reconnaitront probablement.
Voili voilou.
Séb

SujetsTous les sujets...

CommentairesTous les commentaires...

25 juillet 2017 à 18:23 marsupilami

Michel,
oui c'est Fishes of Burundi qui se ventait il y a 10-15 ans de nourrir ses tropheus avec du coeur de boeuf aussi... donc ce qu'ils racontent...
je crois plutôt que tu n'as pas compris ce que j'ai écrit et tu mélanges tout... Une bactérie résistante à un antibiotique n'est pas forcément pathogène... et les poissons sont tout à fait capables de se défendre contre ces bactéries. Le problème c'est lorsque le poisson est affaibli pour une raison ou une autre et n'arrive plus à se défendre. Dans le cas d'une bactérie résistante, tu auras beau traiter, ça n'aura aucun effet.
Quel exportateur du Malawi traitait massivement ? C'est encore FoB qui dit ça ?
L'usage des UV n'est utile que lors d'un traitement et devient néfaste lors d'une utilisation continue... c'est pas nouveau. MAIS l'utilisation d'UV ne conduit pas à l'apparition de résistance chez les bactéries ou les autres pathogènes/parasites... Les conséquences sont différentes. Les poissons ayant grandi dans un milieu aseptisé n'ont pas développé un système immunitaire performant. C'est pour ça qu'ils crèvent de maladie quand ils arrivent dans nos bacs.
Merci de ne pas tout mélanger.
TOUS les scientifiques sont unanimes sur le fait qu'il ne faut pas utiliser les antibio de manière préventive pour ne pas créer de souche bactérienne résistante.
Je vais arrêter là car je sais que ça ne sert à rien de discuter avec toi et je n'ai pas envie de polluer ce post.

25 juillet 2017 à 15:06 marsupilami

Ben ce qu'ils faut comprendre c'est que le risque zéro n'existe pas et qu'il n'y a pas de produit miracle car le symptôme peut être associé à toute une série de pathogènes différents...
Ce qu'il faut c'est assurer la meilleure maintenance qu'on peut, sachant que des travaux dans la rue peuvent stresser les poissons, qu'on peut avoir nous aussi un coup de fatigue et manquer un changement d'eau, que l'immunité des poissons n'est pas infaillible (il suffit de l'arrivée d'une souche de pathogène plus virulente et pour ça une simple poussière peut suffire...)... au final il peut toujours y avoir un truc qu'on ne maitrise pas qui provoque une maladie et parfois une catastrophe...

25 juillet 2017 à 14:40 marsupilami

On ne fait JAMAIS, au grand JAMAIS de traitement préventif avec un antibiotique.
Pourquoi ?
1- les bactéries pathogènes qu'on traite sont naturellement présentes sur tous les poissons et dans toutes les pièces d'eau. Comme dit Colossus, c'est un stress, un déséquilibre, une mauvaise maintenance qui fait que l'immunité du poisson n'est plus capable de contenir leurs attaques ou qui favorise leur prolifération.
2- un traitement antibiotique, comme n'importe quel autre traitement n'a pas pour but d'éliminer toutes les bactéries, mais de réduire la population bactérienne pour que l'immunité du (des) poisson(s) soit capable de surmonter les attaques des bactéries restantes. Quand bien même le poisson malade éliminerait toutes les bactéries de son corps; on n'élimine donc pas toutes les bactéries libres dans l'eau. La maladie était présente bien avant les premiers symptômes, et même très certainement bien avant l'arrivée des premiers poissons et le sera toujours, quoiqu'on fasse.
3- Les populations de bactéries sont toujours très nombreuses, on les compte par milliards... dans le tas, il y en a forcément une qui sera résistante à l'antibiotique utilisé. Si on s'amuse à systématiquement éliminer les bactéries non résistantes, on ouvre un boulevard pour celles qui sont résistantes. Plus on traite aux antibiotiques, plus on favorise les souches résistantes. Et vu leur mode de reproduction, ça va très vite... En supposant une division toutes les 30 minutes et à partir d'une seule bactérie résistante, on obtient 280000000000000 bactéries au bout de 24h... Et une fois qu'une bactérie est résistante, on ne revient plus en arrière. La résistance est souvent portée par un plasmide, un petit bout d'ADN libre que les bactéries peuvent s'échanger à volonté...

Pour revenir au bloat, comme dit par d'autres, c'est un symptôme, pas une maladie. Dans certains cas, c'est dû à des flagellés, dans d'autres à des bactéries. Ca peut être les deux à la fois. Et des bactéries, il y en a des tas de différentes... Des flagellés aussi, même s'ils comptent moins d'espèces... Bien souvent, on ne sait donc pas ce qu'on traite. On constate un symptôme et on espère gagner le pari qu'il s'agit d'une bactérie gram- ou d'un Cryptobia selon le traitement choisi...
De mon expérience sur des Malawi, des Victoria ou plus récemment des fluviatiles, je n'ai jamais sauvé un poisson avec un traitement au métrodinazole ou au dimétridazole. Par contre, sur les deux dernières années, j'ai pu sauver à plusieurs reprises des poissons gonflés, voire avec les yeux exorbités, qui respiraient vite et ne mangeaient plus avec un traitement au furanol, et même dans un cas que je pensais désespéré. Ca suggère que des bactéries gram- étaient impliquées. Lesquelles, je ne sais pas et je ne saurais jamais. Je ne sais pas non plus si elles causaient l'infection première, l'aggravaient simplement ou causaient une surinfection... Toujours est il que je n'ai rien changé à ma maintenance et le symptôme gros ventre n'est plus apparu depuis au moins un an... Ca avait commencé après l'arrivée de quelques malawi dans un bac. Problème d'immunité adaptative des poissons ? Peut-être, peut-être pas...
Séb

14 mai 2017 à 23:13 marsupilami

C'est par là !
image
image
image

14 mai 2017 à 23:10 marsupilami

Beurp ! mon nouveau pote, Haplochromis fischeri

image

Fowum.comCréer un forum gratuit