Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

LaurentC

Bonjour les enragés du bocal !

Je m'inscris enfin sur votre super forum, que je lis régulièrement depuis sa création. Certains ici me connaissent "virtuellement" ou "en vrai" (bonjour à eux )

Pour les autres, je me présente en quelques lignes.

Je m'appelle Laurent, j'ai 36 ans et, dans la vie, je suis chercheur en sociologie cognitive (un domaine relativement nouveau des sciences sociales qui cherche à rendre compte des phénomènes sociaux en croisant des méthodes et des théories de la sociologie avec celles des neurosciences et de la psychologie évolutionniste). Après avoir obtenu une thèse à l'Université de Lausanne, je suis actuellement chercheur postdoctoral à l'Université Paris Diderot (Paris 7).

Je suis aquariophile depuis mon plus jeune âge. Mon père avait un aquarium marin, comme on en faisait au début des années 80. Dès que j'ai été en âge de le faire, j'ai repris cet aquarium en essayant de me rapprocher des techniques plus modernes que je découvrais dans les excellents magazines de l'époque, malheureusement disparus aujourd'hui: Aquarium Magazine et Aquarama. A la même période, je me suis aussi initié à l'aquariophilie d'eau douce, et aux joies de la reproduction d'espèces plus ou moins faciles. Depuis, j'ai toujours eu un ou plusieurs aquariums. J'ai surtout maintenu et reproduit des Cichlidae nains et des Killies (mais il y a aussi eu des ovovivipares de phénotype sauvage, des gobies, et bien d'autres !). J'ai également monté deux aquariums récifaux qui ont tourné avec succès jusqu'à ce que je doive m'en séparer pour cause de déménagement. Actuellement, j'ai un troisième bac récifal de 260 litres qui tourne chez mon amie qui habite à Lausanne. Elle s'occupe de la maintenance quotidienne, et je fais le reste lors de mes passages en Suisse (j'essaye d'y passer quelques jours chaque mois). A Paris, je n'ai pas de poissons pour le moment: trop petit appartement dans lequel je ne suis pas sûr de rester bien longtemps.

D'un point de vue associatif, j'ai présidé un petit club aquariophile en Suisse pendant un bon bout de temps, et je suis actuellement membre de l'Aquarium Club de Lausanne. J'y ai rencontré, il y a pas mal d'années déjà, des aquariophiles de pointe, avec lesquels je suis devenu ami - notamment Patrick de Rham. J'ai aussi un petit rôle d'"animateur" sur le forum Aquagora - j'essaye donc d'y poster quelques mots de temps en temps. Malheureusement, ce forum s'est spécialisé depuis quelques années sur l'aquascaping (un domaine que je connais mal et qui ne m'intéresse pas), et on n'y parle plus beaucoup de poissons, malgré les efforts d'Adam !

Voilà, je vais continuer à apprendre énormément de choses en vous lisant mais, en plus, je vais maintenant pouvoir également réagir à vos postes ou vous poser des questions !

Laurent

Ps: Ma photo de profile est une femelle Pachypanchax omalonotus "Ramena NdR 99" (pour: rivière Ramena à Madagascar, pêchés et ramenés par Patrick de Rham et J-C Nourissat en 1999). J'avais publié un petit papier sur cette population dans Aquafauna en 2010 ou 2011.

SujetsTous les sujets...

CommentairesTous les commentaires...

9 janvier 2019 à 22:04 LaurentC

Pour moi, peu de doutes possibles: Apistogramma eremnopyge !

9 janvier 2019 à 13:57 LaurentC

Intéressant, je ne savais pas non plus ! Par ailleurs, il semblerait que la vessie natatoire soit également atrophiée chez les Pseudorinelepis, mais qu'ils avaleraient une bulle d'air atmosphérique pour gérer leur flottabilité. C'est du moins ce qu'en dit Glaser:

"Pseudorinelepis are famous for their ability to swallow air. This behaviour replaces the swimming bladder, which is reduced in Loricariids so that is has no function anymore. Pseudorinelepis like to swim in an upside-down postion. This is absolutely normal and no reason for concern."
(http://www.aquariumglaser.de/en/fish-archives/pseudorinelepis_sp_l_95_en/)

1 janvier 2019 à 17:43 LaurentC

Je pense que le problème de la toxicité du cuivre pourrait être résolue en isolant le circuit d'eau qui passe par le panneau solaire. A la place d'y faire circuler de l'eau de l'aquarium, tu pourrais y faire circuler de l'eau qui se trouve dans un radiateur en fonte, lui-même immergé dans le bac (caché par des racine, p. ex.). Je ne sais pas si la fonte est totalement safe, mais j'ai déjà vu ce genre de radiateurs dans des grands bacs de Cichlidae du Malawi. De plus, il serait facile de recouvrir le radiateur d'une résine type epoxy.

Je pense vraiment qu'avec le cuivre, tu vas rencontrer des problèmes à moyen terme...

1 janvier 2019 à 17:37 LaurentC

Impressionnantes et magnifiques bestioles ! Merci pour ces photos Christophe :)

31 décembre 2018 à 11:34 LaurentC

La différence avec ce qui se passe dans tes canalisations d'eau potable, c'est qu'il s'y dépose à la longue une couche de calcaire qui isole le cuivre de l'eau (les aquariophiles marins des années 80-90 avaient compris qu'il fallait attendre au moins une bonne année avant d'utiliser l'eau de conduite d'une maison neuve dans leur aquarium). De plus, l'eau n'y circule pas en permanence en circuit fermé...

Dans ton cas, ton eau sera plutôt douce (tu comptes utiliser au moins en partie de l'eau de pluie, non ?) et acide. Du coup, pas de couche protectrice dans ton serpentin. Et l'eau du bac passera et repassera sur le cuivre... Les poissons sont effectivement moins sensibles que les invertébrés au cuivre. Mais je pense qu'ils peuvent être affectés par une exposition permanente à du cuivre (je n'ai pas de données à ce sujet, mais ça doit pouvoir se trouver).

Bref, à ta place, je n'hésiterais pas à remplacer ce cuivre par du PVC pression. C'est moins efficace en terme de transfert de chaleur. Mais probablement plus sûr ! L'idéal serait de l'acier inoxydable. C'est ce qui est utilisé dans les climatiseurs pour aquariums, y compris marins. Mais c'est beaucoup plus cher, j'imagine...

Fowum.comCréer un forum gratuit