Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

Jeb

Bonjour à tous,

Je m'appelle Laure, alias Jeb (ou Jebeddo), vivant dans le 92. Le forum m'a été conseillé par Sélène (coucou Orchiiiiiiiss !). Je vous lis en secret depuis quelques mois : à la base je ne voulais pas m'inscrire avant d'avoir rattrapé les 287 pages de sujets existants, mais parti comme c'est je n'aurais pas pu vous saluer avant 2 ans... puisque vous persistez à en ajouter au fur et à mesure. Alors soit !

Je suis tombée dans l'aquariophilie en Février dernier et j'y passe à peu près tout mon temps libre. Il y a une infinité de choses à apprendre. J'ai un CAM adorable qui me soutien et veut son 150L guppys, un chaton qui râle quand on s'intéresse trop longtemps aux poissons et trois bacs dans un appart de 50m² (525L type Amérique du Sud, 96L brut spé Microdevario kubotai et 60L spé Culture d'Algue qui me sert occasionnellement de bac hôpital). Je participe à la base de donnée B-Aqua de TheEdge.

Populations du 525L brut :
- 25 Corydoras sterbai
- 27 Hemigrammus bleheri
- 7 Pterophyllum scalare type Rio Nanay
- 5/6 sturisoma, peut-être panamensis (à venir)
- 1 Clea helena et sa nombreuse marmaille

Population du 96L brut :
- 10 Microdevario kubotai
- 8 Caridina multidentata
- une trentaine de Red Cherry
- 1 clithon
- Chœur de physes, planorbes, patelines fragiles et mélanoïdes à l'arrière

Population du 60L :
- Plus rien puisqu'un larve de demoiselle y a grandi jusqu'à la métamorphose, avant de se prendre le couvercle en décollant...

Cinq espèces de poissons vivant en groupe, cinq comportements radicalement différents. L'éclate !
Dans les prochains épisodes : des ballets de Corydoras (mieux que le Lac des Cygnes et sous l'eau). Des pontes traquées sans merci par un essaim de nez-rouges (au son des lamentations de leurs fans - c'est nous, ça). Des guerres de gangs entre jeunes scalaires (uéch). Une tragique histoire d'amour entre la filamenteuse et mes racines (tout les oppose, une sombre présence armée d'une pince les observe). Une scène de chasse d'une vivacité ahurissante entre un helena et le planorbe qu'il convoite (à vous couper le souffle !). L'invasion de la Naja qui joue comme Gandhi dans Civ5 : agressivement et par la conquête.

Pavé, César ! Merci d'avoir tout lu.

SujetsTous les sujets...

CommentairesTous les commentaires...

aujourd'hui à 10:28 Jeb

La Spiruline, même mouillée, n'a pas du tout l'odeur de la cyanobacterie que je retrouve dans mes bacs. Et quand je laisse des bouts de Vallisneria touchés traîner sur le couvercle, ils laissent des traces bleues bien différentes du vert grisâtre vaguement bleu que j'ai sur les doigts en manipulant de la Spiruline.

De la cyano, on en retrouve un peu partout, y compris dans les cours d'eau. Certaines sont d'ailleurs carrément dangereuses.

Grand Père : tous tes bacs ou presque sont à température ambiante. Est-ce que ça peut jouer sur l'absence de cyano ? Le seul bac touché chez moi est aussi le plus chaud, à 27°C.

20 janvier 2021 à 00:14 Jeb

Hello, bienvenue. Le visuel du bac déchire ! Une petite présentation du matériel ? Tu as une photo du hardscape ?

16 janvier 2021 à 12:07 Jeb

Vu la grande diversité des cyanobactéries, combien d'espèces fréquentent nos bacs à votre avis ?

16 janvier 2021 à 12:05 Jeb

Comme Sélène, j'ai des Cyano dans un bac "mature" (2ans) et uniquement en surface. C'est un 500L, eau neutre à légèrement acide. Deux filtres dont un rejet braqué à la surface, changements d'eau réguliers mais à peine suffisants pour garder un taux de nitrites inf. à 15. Pas mal de plantes, principalement des Vallisneria gigantea. L'apparition des Cyano a coïncidé avec deux choses :
- disparition progressive des tanins apportés par les branches
- augmentation de la végétation à la surface (Vallisneria et lentilles d'eau) qui ont créé des zones mortes.

Je ne peux pas soutenir la piste du manque de lumière dans mon cas, puisque tanins ou pas, la cyano se développe exclusivement près de la surface. C'est de la LED, 6800K.

Plus exactement les cyano se développent sur les plantes près de la surface, sur le haut des vitres, et sur les parties émergées mais toujours humides du haut du bac (renfort, couvercle). Malgré plusieurs tentatives elle ne prend pas au fond, même dans les zones peu éclairées et sans brassage (qui sont aussi les zones chargées en débris de plantes).
Je la régule en retirant les plantes touchées. L'année dernière, un gros nettoyage m'a donné presque 6 mois de tranquillité :
- vider le bac sur 20 cm.
- nettoyage du couvercle à l'eau chaude et à l'éponge (celles qui grattent, comme dans la pub avec le hérisson. C'est bien les hérissons).
- coupe de toutes les Vallisneria à 5cm sous la surface (qu'est-ce que c'est moche par contre).
- élimination totale des plantes de surface. Les racines de Grenouillettes font des spawn terribles pour la cyano.
- Retour à la normale.

Ce qui est encourageant, c'est que j'utilise le matériel d'un bac à l'autre et que ça ne s'est jamais développé 1) dans le bac à guppy avec un éclairage faiblard et de grosses zones sans courant, et 2) dans le bac d'élevage (actuellement à crevettes) en filtre exhausteur.

13 janvier 2021 à 20:22 Jeb

Rendu superbe, en tout cas.

Fowum.comCréer un forum gratuit