Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

Imrahil

Frédéric, 40 ans, j’habite aujourd’hui dans l’Ain. Je m'intéresse principalement aux cichlidés nains amazoniens. J'avoue avoir du mal à m'intéresser à d'autres poissons en aquariophilie... Et puisque la névrose est en réalité encore plus profonde, je confesse que ce sont principalement les Apistogramma de la branche mère du bassin amazonien qui m'intéressent (Pérou, Equateur...), et encore... surtout ceux de la branche nijsseni. A la maison, ma petite installation dédiée à ces apistos est composée de deux bacs communautaires et quelques spécifiques, dans lesquels sont maintenus des taxons de bonne souche (A. nijsseni, A. panduro, A. pantalone, A. baenschi). Dans cette passion, c'est la reproduction de ces jolies souches qui m'intéresse le plus.

J'ai pu croiser certains d'entre vous à la bourse de Viviers (j'étais sur le stand "Apistos", où je vendais.... des Apistos). Alors je ne suis pas du "sud" mais je m'inscris sur ce forum parce que je l'ai promis à colossus... Bon aussi parce que je le trouve très dynamique (je parle du forum) et que la secte "avec l'accent" d'Aquadico, rencontrée à Viviers, m'a bien plu

Au plaisir de vous lire, d’échanger et d’apprendre plein de choses...
Frédéric

SujetsTous les sujets...

CommentairesTous les commentaires...

6 janvier 2019 à 16:01 Imrahil

Noooon ! Pas toi..!

C'est Weedoo qui est censée s'endormir...

6 janvier 2019 à 14:02 Imrahil

Petit partage d'expérience à propos du sexage d'individus juvéniles au sein de cette lignée d'espèces d'Apistogramma :

image

image

____________________________________________________________________________________________

Pour les autres espèces du groupe, décrites (A. feconat, A. payaminonis, A. wolli) ou non décrites (A. sp. "Oregon", A. sp. "Matses", A. sp. D3,...), je ne sais pas je n'en ai jamais eu à la maison ou alors un seul des deux sexes.

4 janvier 2019 à 14:25 Imrahil

Pour contribuer à illustrer le propos sur Apistogramma, voici les deux spécimens freak d'A. nijsseni qui sont nés et ont poussé à la maison il y a quelques années. C'est plus ce que j'appelais peut-être à tort des malformations que des déformations, compte-tenu de l'ampleur des dégâts sur la morphologie squelettique (crâne, squelette caudal). Ce sont les cas les plus extrêmes que j'ai pu observer à la maison chez les Apistogramma. D'ailleurs, je n'ai observé de dé/mal-formations (je parle ici uniquement de nez court/plongeant) que chez nijsseni, mais c'est l'espèce qui s'est reproduite en plus grand nombre à la maison et sur le plus long terme. Si mes souvenirs sont bons, ces "nez-courts", de même que les deux extrêmes golgoths photographiés ci-dessous, étaient issus de la même "portée" (mais je peux me tromper), ou au moins des mêmes parents.

Je vous préviens ça fait mal aux yeux...

image

image

Si ça peut aider, les quelques infos dont je me souviens et qui sont associées à ces deux spécimens :

- Ces deux spécimens sont issus de grands-parents sauvages
- Ils sont issus de la même ponte/portée (ce qui pourrait aller dans le sens de la qualité de l'eau lors du développement précoce) + quelques nez-courts (3-4?) moins spectaculaires dans la même portée (je ne me souviens pas du nombre de spécimens total sur cette portée, mais en général c'est de l'ordre de 30-40?).
- C'est la seule fois où j'ai eu de telles déformations chez des Apistos (il m'est arrivé aussi d'avoir un spécimen avec le pédoncule caudal pincé mais c'est rarissime).
- Je me souviens que la femelle photographiée ci-dessus avait pondu (dans un bac communautaire - aucune idée à propos de la viabilité des oeufs)
- Les deux poissons ont eu une longévité individuelle normale (même plutôt longue, i.e. plus de 3 ans pour le golgoth mâle photographié ci-dessus). Ca j'en suis sûr puisque les poissons n'étant bien évidemment pas diffusables, ils ont vécu une existence paisible à la maison.
- A noter qu'au début de sa vie, ce même golgoth mâle était une "Madame" (d'où la taille du spot latéral qu'on devine encore).

2 janvier 2019 à 20:23 Imrahil

Comment il se la pète ! (je parle du poisson hen )

1 janvier 2019 à 22:06 Imrahil

Oh punaise, ça sent le lendemain de réveillon difficile...

Fowum.comCréer un forum gratuit