Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

ElTofi

Bon, alors voilà...

depuis le temps que j'entends parler de AquaDico, fallait bien que je vienne y mettre mon nez... Et ça, c'est à cause du Congrès, mais aussi de Fanarium, de Colossus, de Didine et de tous ces gens passionnés...

En substance : j'ai commencé l'aquarium en 2000, j'ai assez rapidement souffert de l'axiome N°1 : un bac est toujours trop petit... Je me suis passionné pour l'Amérique du Sud (toujours en cours), j'ai accumulé les bacs, les repros, les erreurs, les recommencements... pour arriver à une certaine forme de sagesse : moins de bacs, mais des plus grands...

on rencontre des gens, on a quelques réussites, on se voit publié (je vous rassure, que dans des magazines ou sur des forums, rien de scientifique), on se construit une réputation... réputation de quoi, je ne suis pas sûr de vouloir le savoir.... mais réputation...

et puis, on continue à rencontrer des gens, d'autres Fous qui dépensent sans compter... en temps, en argent, en énergie, en envies, en voyages, en poissons, en rencontres...

la Vie, quoi...

et c'est pour ça que malgré un essoufflement des forums "historiques" (eh, Internet n'a que 20 ans, soyez compatissants les mecs !), un forum aussi réactif que AquaDico fait du bien au moral...

allez, je plonge ! et vous aussi d'ailleurs, avec une vidéo réalisée par Fanarium, en mai 2016, sur ma demie-colline...

comme je dis toujours, la porte est ouverte :

une photo en deux parties de la Bête :

image

image

SujetsTous les sujets...

CommentairesTous les commentaires...

hier à 16:59 ElTofi

image
Oui, c’est ca, comme sur ce temensis de Colombie

hier à 13:17 ElTofi

voilà une question qu'elle est bonne...

pendant longtemps, et ce fait étant corroboré par mes observations et recherches (toutes livresques ou internetiennes), j'ai pensé avoir 1 mâle et 2 femelles. Les clichés et discussions que j'ai collectés allaient tous dans le sens suivant :

mâle = plus gros, plus jaunâtre
femelle = plus petite, plus "Bleue"

Or, voici que depuis quelques semaines, ma plus grosse femelle (bleue, lignes verticales bien marquées, forme générique plus ronde et massive) développe ce qui semble être (avec peu de doute possible) une grosse gibbosité de mâle. Et les deux plus "petits" individus, bleus et supposés femelles, continuent à grandir rapidement, rattrapant en taille le supposé mâle jaune.

Pendant ce temps, le supposé mâle s'est mis à développer des spots dorés dans la dorsale, l'anale et la caudale. De plus, plus ça va de l'avant, plus sa croissance spécifique ralentit (contrairement aux deux autres). Sa robe, si elle est toujours jaunâtre, marque moins les barres verticales, qui sont plus "approximatives". Malgré qu'il commence à prendre des reflets très très bleus dans les nageoires impaires.

Je me demande s'il ne s'agirait pas d'un hybride avec du kelberi, ce qui expliquerait les spots jaunes soleil dans ses nageoires impaires, mais aussi sa croissance ralentie en mode "fin de croissance". Les kelberis n'ont jamais dépassés 55 cm... les piquiti sont supposé atteindre +70

pour l'éleveur, il faudrait sans doute voir avec Iktus et Charly.

hier à 11:25 ElTofi

l'histoire du vétérinaire cantonal vaudois s'est "bien" terminée et pour Susana, et pour moi.

J'ai simplement appelé la supérieure hiérarchique, lui ai poliment démontré que son collaborateur était à côté du référentiel légal, et particulièrement que ses remarques étaient hors de propos selon l'argumentaire suivant :

1. on ne parlait pas d'une exposition, ni d'une maintenance, mais d'un mode dégradé sur 9 semaines, les prescriptions standard ne s'appliquent pas, selon l'ordonnance de la Loi Fédérale sur la Protection des Animaux
2. Même en mode dégradé, les volumes et surfaces importées étaient conformes quant au nombre d'individus (il aurait pu arguer sur la hauteur d'eau, auquel cas, nous aurions rajouté 10 cm de hauteur de remplissage)
3. La seule "non conformité" constatée portait sur l'absence de sable dans lequel les poissons auraient pu (dû) s'enfouir. J'ai pu démontrer que les Potamotrygon leopoldi proviennent d'un écosystème rocheux à grand courant, sans bancs de sable, et vivent dans le lit principal, à grande profondeur.
4. Le point 3 est caduque car il provient d'une connaissance erronée des besoins de l'espèce, et qu'en plus, il n'est figé dans aucun texte de loi en Suisse. On parle seulement des dimensions et des conditions générales de maintenance.

Au final, je lui ai proposé de lui fournir le support de cours pour les nouveaux détenteurs de Potamotrygon, validé par l'Office Vétérinaire Fédéral. Je lui ai démontré que les recommandations données dans ce cours allaient au-delà des exigences légales, et que j'étais compétent en la matière, étant donné que j'étais accrédité comme formateur pour les nouveaux détenteurs en Suisse Romande. J'ai encore joint un exemple d'un rapport de refus anonymisé que j'avais délivré il y a 2-3 ans à un Valaisan (le connard qui a fait la dénonciation, d'ailleurs) pour enfoncer le clou.

les échanges avec la cheffe, qu'ils soient écrits ou téléphoniques ont été tout à fait courtois et constructifs. Elle a fait machine arrière et Susana a pu simplement continuer son exploitation au 1er janvier 2020, ce d'autant plus que j'avais récupéré mes bestioles au 27.12.2019.

voilà...

5 avril 2020 à 21:45 ElTofi

et raisonnable en taille... max 55 cm pour les grosses femelles... plus l'eau est acide et douce, plus ils sont contrastés en couleurs

5 avril 2020 à 19:59 ElTofi

image

Il s’agit bien de mes anciens Cichla kelberi, maintenus de 2011 à 2017, qui finissent leur carrière au Tropiquarium a Servion

Fowum.comCréer un forum gratuit