Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

Uruguay - Río Aguas Blancas.

7 avril 2021 à 02:00 Walter

Merci pour les bons retours, c'est très sympa de pouvoir partager un peu de ce que l'on trouve ici. Certes ce ne sont pas forcément des poissons flamboyants, mais vraiment interessants et disponibles du fait que le public uruguayen ne lui trouve que peu d'interet.
JB: oui en fait tout ce qui ressemble a un characidé c' est mojarra, les gymno et consorts c' est "castañeta", les crenicichla " cabeza amarga", plecos " vieja " del agua. Le Paraguay a un peu le même type de rivières, plus tropical évidemment.
Ici on a un climat sensiblement européen, l'hiver pas de neige, mais on peut descendre en dessous de 0 en allant vers l'interieur du pays

7 avril 2021 à 07:24 N.

Merci pour le partage et le lien Walter, plein d'infos intéressantes :)

7 avril 2021 à 08:07 goug1805

Et du coup le climat rend les poissons très intéressants pour nous en France ;)

7 avril 2021 à 09:21 cisco

Walter, as tu une idée des variations de températures sur l'année, d'un cour d'eau comme celui où tu as attrapé ces poissons? et des caractéristiques de l'eau t'en qu'on y est?

7 avril 2021 à 10:38 sami1

Pas flamboyants je ne suis pas forcément d’accord, un gymno terrapurpura n’a pas grand chose à envier à un ramirezi, les Austrolebias sont très colorés pour certains.
Doit bien y avoir quelques characides sympa aussi !

7 avril 2021 à 11:08 Walter

Comme c'était une petite sortie improvisée, je n'ai malheureusement pas pris le nécessaire pour faire des relevés. .. on est à la fin du printemps, et je dirais que l'eau était à 22/23.

7 avril 2021 à 12:15 crypto

Espèces qui peuvent être fort intéressantes pour les aquariophiles du sud de la France, avec une maintenance à l'année en extérieur.
Tout à fait d'accord avec Sami les cichlidés de cette région n'ont rien à envier à leurs consorts plus au nord.
Dommage que JJ ne suive pas ce post c'est un passionné des cichlidés de cette partie de l'AMS.
@Walter fin du printemps en Uruguay?

7 avril 2021 à 13:18 Walter

Fin de l'été, le temps est tellement changeant que je m'y perd 😊

7 avril 2021 à 13:23 Intestin63

Merci pour le partage, je vais suivre avec attention

9 avril 2021 à 03:06 Walter

On parle beaucoup de biotope en aquariophilie ces derniers temps. Cette petite pêche m'a donné l'impression, et l'envie de reproduire/ transplanter un "écosystème" aquatique.
C'est à dire, une faune d'un lieu,sur une petite surface de prélèvement, sans sélection d 'éspèces.
Le but est de voir comment celà peut évoluer ou échouer dans le temps. Bien entendu ce n'est possible seulement parce que je suis in situ.Mais... pourquoi pas évoluer vers ce type de maintenance ?
En France, ou ailleurs, on se dit souvent, j'ai telle surface de maintenance, je veux du amc, ams, wac...je veux cette espèce, ce sp, etc, etc.Ne serait il pas intéresant de recevoir un "lot"?
Par exemple: Uruguay, aguas blancas, Departement de Lavalleja,,avec une carte, les paramètres de l'eau, etc etc?
J'attends vos avis,,doutes, critiques, mêmes acides et acerbes, je prend tout. (je prend note que Colo n'a pas commenté mon post.. ça m'inquiète un peu quand même😅)

9 avril 2021 à 06:47 Colo

Je n’ai pas vraiment d’expérience énorme dans les voyages aquariophiles mais pour avoir fait Paraguay et Colombie, je n’ai pas constaté que les paramètres de l’eau étaient très variables ( sauf la température). Mais les mesures étaient faites en saison sèche. Il serait peut-être intéressant d’avoir ces mesures de façon plus régulière ( tous les mois ou mieux 15 j).
Réaliser un biotope au sens strict en aquarium sur du moyen / long terme est impossible à mon avis.
Il faut une source d’approvisionnement accessible pour renouveler le cheptel de petits poissons bouffés par les prédateurs, pour renouveler les poissons parasités etc...
Pas mal d’aquariophiles présent ici ont cette velléité et essayent « d’interpréter »le biotope de leur poissons .
L’idée part d’un bon sentiment mais elle est piègeuse si l’on n’y met pas des limites raisonnables mais quelles sont-elles ?

Regarde les bacs de N., de Lammaff par exemple, ce sont de superbes interprétations de « leur » biotope .

9 avril 2021 à 09:47 J.B.

tout à fait d'accord ,

9 avril 2021 à 10:43 Colo

Toute ma prose est encore plus vraie si on envisage l'écosystème (quid des algues, des bactéries etc...)

10 avril 2021 à 00:34 Walter

Merci Colo pour ton commentaire avisé.
En effet il y a une certaine dose d'utopie dans tout ça.
J'y trouve l'interet de tenter la maintenance de plusieurs especes sans avoir sélèctionné les "protagonistes" principaux autour desquels on articule en général le reste de sa population.
Bien entendu comme tu le dis, c'est biaisé déjà par le fait qu' on ne peut pas reproduire l'écosystème complet, pas la lumière, pas les intempéries, etc.
Je vais essayer de maintenir ce petit monde dans les meilleures conditions et voir comment ça évolue.

10 avril 2021 à 00:58 sami1

Il y a une question de zone de vie aussi, c’est pas parce que tu as pêché les poisson sur 10-20-100m2 qu’ils apprécient nécessairement les mêmes zones dans un cours d’eau.

10 avril 2021 à 01:12 N.

Tenter de reproduire un biotope de manière visuelle et matérielle c'est avant tout un plaisir humain, les poissons ne doivent pas en avoir grand chose à faire (rien à faire du tout) tant que l'eau leur convient et l'environnement également, se cacher dans un pot de fleur de chez truf ou dans un tube de bambou ça ne doit pas trop les questionner :)

A part mon propre plaisir j'y vois un autre intérêt, plus global, qui touche le rapport entre l'humain et l'animal: Se casser le cul à réfléchir et à confectionner un habitat le plus conforme possible à celui ou vivent nos poissons, c'est une façon de les mettre au centre de l'aquariophilie, faire passer les poissons avant le plaisir qu'on a à les posséder, ou au moins au même niveau. C'est surtout pour ça que j'aime cette aquariophilie "biotope" qui se développe de plus ne plus, car je pense que c'est très positif pour les animaux, que ça les valorise beaucoup, que ça en fait autre chose que des décors de salon.

Si le "grand public aquariophile" avait pour exemple majoritaire des bacs biotopes, il ne considérerait sans doute pas les poissons comme des "consommables", il les respecteraient sans doute davantage.

Bon, ce type d'aquario est une goutte d'eau dans l'océan de l'aquariophilie mondial, mais ça se dévelloppe malgré tout, et une goutte d'eau + une goutte d'eau + une goutte d'eau...

Ah et oui, ça va sans dire mais je le dis: C'est pas parce qu'on fait pas de bac biotope qu'on fait de la merde, et c'est pas parce qu'on fait des bacs biotopes qu'on peut pas faire de la merde :)

10 avril 2021 à 02:13 Walter

Bien entendu Sami ! D'oú le plus de savoir oú tu les a récoltés sur le site, près de la berge, sous les plantes, branches, en plein milieu du courant ou dans les endroits plus calmes. Et de recréer au possible ces zones.

N: Je partage entièrement ta vision des choses et je crois aussi, que sans le chercher à tout prix, en recréant de manière la plus proche possible tant au niveau des paramètres de l'eau, des materiaux employés ( le sable, les pierres, les branches etc viennent tous du même endroit on peut réussir a les reproduire et que si sélection il y a elle sera naturelle.

10 avril 2021 à 08:07 Colo

Je rajoute une information importante, les poissons migrent...

10 avril 2021 à 11:26 Walter

...ouais, là ça va être plus compliqué. ...
Tu crois toute ta vie que les petits pois sont verts et un jour tu te rends compte que les petits poissons rouges (rien à voir, mais j'ai toujours aimé cette phrase ☺)

Fowum.comCréer un forum gratuit