Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

Expédition d'Asie de poisson chez un distributeur Américain

20 novembre 2020 à 23:02 Jeb

Tout ce que j'aime...
Merci pour le partage, c'est toujours instructif de voir ce qui se fait dans le monde.

21 novembre 2020 à 16:34 Jeb

Oui, mais la conclusion est-elle la même pour un poisson d'eau acide qui rejoint sont bac à pH < 7 ? L'ammonium émit pendant le trajet ne va pas repasser sous la forme d'ammoniaque. Logiquement, le risque d'empoisonnement est donc très inférieur, non ?

21 novembre 2020 à 20:25 Jeb

La question était eau douce par opposition à eau dure / basique, mais les précisions sur l'eau de mer étaient très intéressantes !
Je comprends que dans le cas d'un poisson d'eau "douce" mais vivant dans un milieu où le pH est supérieur à 7 (type Malawi), le CO2 émit pendant le trajet acidifie l'eau et transformera l'ammoniaque généré en ammonium. Conséquence : quand si tu réaclimates tes poissons vers une eau à pH basique, le dégazage du CO2 et les ajouts d'eau vont faire remonter le pH et tout retranforme en ammoniaque, d'où une intoxication.
Mais dans le cas d'un poisson qui va aller dans un bac avec un pH inférieur à 7 (type Cichlidé sud américain) ? Est-ce qu'on peut prendre le temps de faire une acclimatation au goutte à goutte en comptant sur la moindre toxicité de l'ammonium ? Ou est-ce que même ainsi, il vaut mieux courir le risque d'un choc osmotique ?

Fowum.comCréer un forum gratuit