Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

Expédition d'Asie de poisson chez un distributeur Américain

21 novembre 2020 à 21:55 sami1

L’ouverture du sac ne fait pas remonter le pH ?

21 novembre 2020 à 22:39 Sélène

Alex demandait comment je prépare de l'eau à T°, pH et EC déterminés.
D'abord cela ne concerne chez moi que des poissons d'eau douce (dans le sens non-dure).
Je mélange dans un seau un peu d'eau de pluie à d'eau du robinet (décantée depuis 1 à 2 j) jusqu'à obtenir la même conductivité que l'eau du sac.
Il m'est arrivé de trouver une conductivité supérieure à 1000 µS, révélant la présence de sel dans l'eau de transport.
Ce mélange est à température ambiante intérieure (de 20 à 27° en fonction de la saison). Souvent l'eau du sac est à la même température, sinon très proche.
J'obtiens en général un pH proche de la neutralité.
J'ai souvent observé que l'eau du sac est proche de pH8, mais je ne vais pas chercher à atteindre ce pH dans mon seau. Faudrait que j'oxygène à fond pendant plusieurs heures et les poissons n'ont pas tout ce temps devant eux.
Je transfère rapidement les poissons dans le seau, je couvre (ça saute !).
Si nécessaire, j'ajoute un petit thermoplongeur pour commencer à remonter la t° et je mets de l'eau du futur bac dans ce seau, verre par verre, toutes les 10 mn, durant 1 h jusqu'à ce que le seau soit presque plein.
Puis plouf dans le bac, lumières éteintes.

22 novembre 2020 à 00:01 KevAqua

Chez moi je ne fais aucune acclamation, que se soit avec les crevettes avant ou les Killis maintenant, et jamais eu de gros dégâts.

22 novembre 2020 à 02:27 sami1

Il serait intéressant de connaître l’évolution du pH de l’eau des sacs après l’ouverture, je n’ai pas la notion de la vitesse à laquelle il pourrait augmenter.
À pH 8, il vaut mieux ne pas perdre de temps
Je n’ai jamais eu de perte que je puisse imputer à une acclimatation trop rapide (que les poissons aient voyagé longtemps ou non), mais je n’ai pas de données sur les répercutions qu’un choc osmotique peut avoir à long terme.
Une autre question que je me suis posée c’est celle de la sensibilité aux chocs thermiques: il y a parfois des gradients de température relativement importants entre la surface et le fond dans les plans d’eau peu brassés et les poissons peuvent se déplacer rapidement le long de la colonne d’eau.
Bien sûr je ne parle pas d’un delta de 10°C mais 2-3° ça doit être relativement fréquent.

22 novembre 2020 à 10:11 goug1805

Si tu parles de poissons en liberté la réponse est dans ta question ;)

22 novembre 2020 à 11:48 Fan.daquario

Sami de ce que j’ai compris tu fait juste une acclim thermique et plouf ? Peu importe le temps de voyage ?

Je me pose une question concernant les alevins, ils sont plus sensible logiquement ? Ou je me trompe ?

Pour les changement d’eau dans mon tupp, jai mesuré la conduc dans le tupp, et fait un mélange robinet + bouteille pour avoir une valeur le plus proche possible. Sauf que j’imagine que ce ne sont pas les mêmes ions qui forment cette même conduc, fin le plus logique me semblais d’atteindre la même conductivité...

22 novembre 2020 à 14:31 Meeki67

Je comprends ce qui vous guide vers une acclimatation lente pour que l'animal s'habitue petit à petit à sa nouvelle eau.

Du coup, je demande que se passe-t-il dans la nature quand subitement des trombes d'eau tombe du ciel. Ce phénomène transforme l'eau limpide des rivières en une eau café au lait avec un débit très rapide. Pas sur que l'acclimatation se soit faite doucement dans ce cas.

22 novembre 2020 à 14:35 sami1

Non, seulement dans les cas où je n’ai pas le temps et pour ce qui a voyage +6h

Fowum.comCréer un forum gratuit