Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

Reproduction de Sewellia lineolata

13 août 2020 à 16:52 Kyana

Bonjour,

Je voulais vous faire partager un succès auquel je ne m'attendais pas du tout vu les conditions dans lesquelles c'est arrivé.

Il y a 3-4 semaines, j'ai décidé de refaire le bac dans lequel se trouvaient mes sewellias lineolata (1 mâle et 2 femelles) car j'avais des problèmes avec le sable du bac qui fermentait. J'ai donc déménagé les sewellias dans le bac de mes endlers, puis j'ai vidé le bac des sewellias en récupérant le sable et une partie de l'eau dans un bac de 20 litres car je voulais aussi récupérer les escargots qui s'y trouvaient.

Aujourd'hui, alors que depuis que j'ai rempli le bac de 20 litres, je n'ai rien fait d'autre que de récupérer petit à petit les escargots qui venaient se mettre sur les vitres, j'ai eu la surprise de découvrir au moins 4 alevins qui font à peu près 1cm et au moins autant d'alevins qui font 5mm. J'avais bien déjà vu quelques fois que ça remuait dans ce bac, mais je me disais naïvement que c'était dû au sable qui fermentait... J'ai vraiment bien fait de prendre la peine de mettre mes lunettes ce matin.

Je n'avais jamais vu d'alevins dans le bac d'origine des sewellias (depuis 3 ans). Avec mon expérience involontaire, j'en déduis que pour réussir à reproduire les sewellia, il faut empêcher les parents de dévorer leur progéniture. Les oeufs et les mini alevins sont apparemment plus en sécurité avec les escargots (physes, planorbes, mélanoides) qu'avec leurs propres parents. Les escargots seraient même utiles pour leur élevage puisque vu comme je ne me suis pas occupée de ce bac, les alevins n'ont eu rien d'autre à se mettre sous la dent que du popo d'escargot et les bactéries qui vont sűrement avec.

Bon je vais retourner encore une fois vérifier que je n'ai pas rêvé.

P.S. : si quelqu'un a une astuce pour attraper des sewellias dans un bac bien planté, je suis preneuse ;-) Je sens déjà que je vais aussi pouvoir refaire le bac des endlers...

16 août 2020 à 11:59 Kyana

Salut Carine

Oui effectivement, un lit de galet pour que les oeufs puissent se glisser hors de portée des parents, c'est sûrement ce qu'il y a de mieux pour réussir une reproduction de sewellia dans le bac des parents.

En résumé, ces poissons prennent la peine de pondre, puis ils se retournent et se disent : "chouette, on a du caviar à manger aujourd'hui !"

D'un côté, c'est utile parce que ça permet de limiter la population. Parce que là, je vois que même sans avoir fait exprès, en ayant gardé dans un bac du sable qui fermente, sans faire de changement d'eau, sans rien donner à manger, sans aucun brassage de l'eau et en plus dans de l'eau à presque 30°, donc pas du tout des conditions idéales, j'ai quand même au moins une dizaine d'alevins qui s'y sont développés.

J'ai profité que je refaisais le bac des sewellia pour rajouter un max de galets pour offrir des cachettes en espérant avoir au moins une fois quelques sewellia nés chez moi. Mais là, pour le coup, je commence à me demander si je ne ferais pas mieux d'en enlever quelques uns. Je n'ai déjà qu'un bac de 54 litres pour eux et je n'ai pas la possibilité de caser un bac plus grand. Donc là, je pense que j'en ai déjà trop. Mais je suis quand même bien contente de les avoir

Voici quelques photos :

image

image

image

image

image

image

image

image

17 août 2020 à 14:17 Kyana

Oui, effectivement, pour compter combien d'alevins il y a, ce n'est pas évident. Entre ceux qui sont bien camouflés et ceux qui n'arrêtent pas de bouger...
Et en plus, j'ai choisi la couleur de sable idéale pour qu'ils puissent bien se cacher. C'est parfait quand on aime bien jouer à "où est Charlie ?"
J'ai éliminé beaucoup de photos sur lesquelles je savais qu'il y avait des sewellia parce qu'ils étaient à peine visibles.
Tu as de la chance d'avoir des alevins pseudogastromyzon. Ca me semble encore plus compliqué que pour les sewellias car en plus qu'il faut qu'ils se décident à se reproduire et à ne pas manger leurs oeufs, il faut encore réussir à avoir des mâles et des femelles de la même espèce. Les rares fois où j'en ai vu en vente, je crois qu'il n'y en avait même pas 2 pareils.

20 août 2020 à 18:50 Kyana

Ok, d'accord. Pour ma part, les seules fois où j'ai vu des pseudogastromyzon dans le commerce, c'était dans une soupe de loches où il y avait aussi bien des sewellia, que des gastromyzon, des pseudogastromyzon et des beaufortia et ils étaient tous vendus en tant que beaufortia leveretti alors que c'était peut-être bien la seule variété qu'il n'y avait pas dans la soupe.

Tout à l'heure, j'ai vu un alevin sewellia dans le bac des guppys endler qui sert de bac provisoire aux parents. Donc ils ont remis ça. (en même temps, en se trouvant avec des guppys comme modèles, ça a dû leur donner des idées...). Il est plus développé que les autres. Il a pu bien profiter de la nourriture, lui.

Et au fait, les premiers qui étaient nés dans le bac à escargot, je pensais qu'il y en avait une dizaine. En les repêchant pour les mettre dans un autre bac afin de pouvoir faire des changements d'eau sans risquer de remuer tout le sable plein de saletés, j'en ai repêché une vingtaine

21 août 2020 à 18:30 Kyana

J'ai de la chance : après plus de 10 ans de cours d'allemand forcés à l'école et 3 ans de travail à Zürich, ça me permet d'accéder à beaucoup plus de lecture sur ces petits poissons.
D'ailleurs je suis tombée à midi sur un post de 2006 sur un forum en allemand d'une personne qui soutenait que les sewellia étaient vivipares et ne faisaient pas plus de 2 petits à la fois parce qu'elle n'avait jamais vu d'oeufs de sewellia et que quand elle voyait les petits, il y en avait en général 2 et ils faisaient déjà 8 mm, donc ce n'étaient pas possible que les sewellia pondent des oeufs car sinon elle les aurait vu. Ca m'a bien fait rire. Comme quoi les connaissances ont bien évolué en 14 ans.

30 août 2020 à 15:28 Kyana

Docteur, je vois des Sewellias partout, c'est grave ?

Il semblerait qu'en transvasant une partie des plantes du bac des Sewellias dans le bac des crevettes, j'ai dû aussi transférer au moins un oeuf de Sewellia avec car il y a un alevin Sewellia dans le bac des crevettes.

Vu que dans ce bac aussi, l'alevin s'est mieux développé que ceux du bac à escargots, j'ai décidé de placer ceux-ci avec les crevettes. Il en restait 17 sur les 20 que j'avais trouvés.

Donc aujourd'hui, j'ai au moins 1 alevin dans le bac des Endlers avec les 3 Sewellias adultes, au moins 18 alevins dans le bac des crevettes et 0 Sewellia dans le bac des Sewellias dans lequel il y a encore trop de nitrites.

Voici quelques photos que j'ai réussi à prendre. Ils sont devenus très vifs et j'ai fait surtout beaucoup de photo de sable nette et de Sewellias floues...

D'abord, on joue à "Où es le Sewellia" :

image

image

Là, c'est déjà mieux :

image

image

image

L'alevin qui se trouve dans le bac des Endlers, qui a eu la bonne idée de venir poser sur une feuille de cryptocoryne pendant que je travaillais juste à côté :

image

Et les parents de toutes ces mini-ventouses :

image

image

image

image

image

image

image

image

13 septembre 2020 à 14:52 Kyana

Bonjour,

Allez, encore une dose de photos parce que je ne me lasse pas de regarder ces sewellias et que j'ai encore des progrès à faire avec mon apn.

C'est fou ce qu'ils grandissent vite.

Fin août quand j'ai lâché les minis dans le bac des crevettes :

image

image

image

image

2 jours plus tard, le plus grand commençait à faire la ventouse contre la vitre :

image

C'est dans cette jungle que je vais devoir les repêcher

image

image

Le plus grand aujourd'hui :

image

Tu veux ma photo ?

image

Je préfère aller me cacher

image

14 septembre 2020 à 16:09 Kyana

Ils sont dans l'eau du robinet. Dans le bac j'ai :
PH 7.4
Kh 2
Gh 8
Conductivité environ 190ppm
Température : c'était en pleine canicule. L'eau devait être à 27 ou 28°. J'utilise une pompe pour créer du courant dans le bac et aussi pour oxygéner l'eau.
Mais je pense que le plus déterminant avec les sewellias, ce n'est pas de réussir à provoquer une ponte, mais bien de les empêcher de dévorer leurs oeufs, ce que j'ai fait sans le faire exprès en changeant les parents de bac.

14 septembre 2020 à 22:36 Kyana

Effectivement, j'ai beaucoup de chance de tirer une telle eau du robinet et de ne rien avoir d'autre à faire que de la laisser reposer pour la tempérer et la déchlorer.
Pour mes sewellias aussi, je suppose qu'il y a eu plusieurs pontes car ils ont des tailles très différentes.
Les plus petits ont maintenant atteint la taille que faisaient les plus grands il y a à peu près 10 jours. Donc j'en déduis que soit il y a une dizaine de jours entre la ponte des +grands et des +petits (et donc que les oeufs mettraient au moins une dizaine de jours avant d'éclore car tous se sont trouvés en même temps dans le bac quand j'ai retiré les parents et transvasé le sable), soit ils ont des rythmes de croissance bien différent. Je ne sais pas trop...
Ce que je peux dire, c'est qu'il y avait déjà une différence de taille très nette la première fois que je les ai vu, le 13 août. Certains avaient atteint 1cm tandis que d'autres ne faisaient même pas 5mm. Et cela faisait déjà au moins 3 semaines que j'avais transféré le sable dans ce bac.

Fowum.comCréer un forum gratuit