Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

Mulm

6 décembre 2019 à 15:45 cisco

Bonjour la compagnie,
J'ai lu ici ou là que le "mulm", cet amas de matériaux en décomposition (ou décomposé?) brun qui traine au fond des bacs ou/et des décantations n'était pas si mauvais que ça dans l'équilibre d'un bac!
Dans ma décantation externe, s’agglutine ce "mulm", donc, faut il l'enlever comme je le fait deux fois par an ou faut il le laisser?
Évidemment, les accros de l'aspirateur et du rocher qui brille, je connais la réponse mais ceux qui "laisse faire la nature", qu'en pensez vous?
Des avis pour? des avis contre?

6 décembre 2019 à 15:51 Rami13500

Au magasin... Dès que j'enlevais le mulm des décantations, ça causait de gros désordres dans les jours qui suivaient.
Et quand j'ai fait des formations "Jardins aquatiques" auprès de Oase, ils déconseillaient d'aspirer la totalité du mulm avec les aspirateurs de bassins pour préserver une partie de la flore bactérienne qu'il contient

Je pense donc ne pas trop me mouiller en disant que le mulm abrite bon nombre de microorganismes nécessaires aux équilibres aquatiques, mais qu'il faut limiter son épaisseur pour éviter les zones anaérobies qui putréfieraient et deviendraient dangereuses pour le coup
Je fais par contre en sorte de ne pas en avoir dans l'aquarium pour des questions d'esthétique

6 décembre 2019 à 15:56 Sélène

Moi je vais faire partie des oui mais non...
J'imagine que ça dépend de sa composition. Si ce sont des déchets végétaux dus à la décomposition des feuilles mortes par exemple, c'est sans risque.
Par contre s'il s'agit d'une accumulation de déchets animaux due à une suralimentation par exemple, ou à des décès de poissons, là il y a risque de hausse d'ammonium.
Bien sûr, mon propos est subjectif et loin d'être scientifique ! juste une base de réflexion.

6 décembre 2019 à 16:22 ange1

Je découvre le mulm depuis que j'ai refais mes bacs et comme je suis quelqu'un d'absolument pas anxieux... j'ai tout enlevé. Et puis ça revenait. Vu que ce sont des bacs à Betta splendens, qui sont très faciles à nourrir sans surplus, j'ai lâché l'affaire. Je tente l'aquario à la Goug ...ZEN

6 décembre 2019 à 16:44 goug1805

Rami à tout expliqué, un peu 'est bien trop c'est bof bof
Ange t'as raison à la cool c'est le top ;)

6 décembre 2019 à 16:52 cisco

Avec des Geophagus qui remuent constamment le sable, pas de mulm dans le bac! Et chez toi Goug, dans ta piscine?

6 décembre 2019 à 17:11 goug1805

Dans le bac nada, mais dans le filtre oui un max, je vire tout ce qui est hors pouzzo 1 fois par an.
Ça fait carrément une couche épaisse, obligé de le faire à l'aspirateur.

6 décembre 2019 à 17:19 Moliwe

Pour certaines espèces comme par exemple les Pelvicachromis ou les Benitochromis filtrent le mulm et où ils y trouvent en complément des animalcules, débris végétaux et fibres nécessaire à leur alimentation.

6 décembre 2019 à 17:41 Colo

Sélène, il y a peu de chance que du mulm soit formé par des déchets animaux. Si ça persiste longtemps c'est que ça n'est pas facilement dégradable et à ma connaissance c'est plus une histoire de végétaux et de paroi indigeste par la plupart des micro-organismes. Donc c'est quasiment inerte organiquement parlant. Aucun risque que ça dérive en pic d'ammoniac.
Le mulm ne se colmate que très peu lui-même car il est super léger. Je ne vois aucun risque à laisser 5 tonnes de mulm dans un bac si ce n'est l'aspect esthétique.

6 décembre 2019 à 17:50 cisco

Et cela apporte quelque chose ou pas ?

6 décembre 2019 à 18:16 N.

Ca apporte beaucoup de particules en suspension si tu as des Loricaridae ou des poissons qui fouillent H24 le substrat, dans le cas contraire pour ma part je trouve que ça donne un aspect esthétique naturel sympa, ce sont de bonnes cachettes également pour les alevins et petits/moyens poissons si c'est assez épais, c'est également une frayère recherchée pour certaines espèces qui adorent (Nannostomus par exemple) et j'imagine mais j'en sais rien que c'est un bon endroit pour le développement d'une microfaune diverse.

6 décembre 2019 à 21:08 sami1

Que ce soit dans une décante ou un bac, c’est un bon support bactérien. En outre certains poissons aiment bien picorer dedans et d’autres aiment s’y cacher.
Et pour ce qui est des observations in situ certains devraient pouvoir nous renseigner 😀 Erik, les jb vous sauriez qui vit dans des biotopes où on observe pas mal de mulm en ams ? (même si j’ai bien peur que la réponse soit tout le monde sauf les reophiles et les sabulicole (quoique)).

7 décembre 2019 à 21:29 Sélène

Bon ben alors, je vais arrêter de me prendre la tête à vouloir le siphonner tous les 3/4 mois ! du boulot en moins !

8 décembre 2019 à 08:02 Colo

Sami, je ne sais pas si ça répond à ta question...

8 décembre 2019 à 08:04 sami1

Hehe sympa le partage 😂

8 décembre 2019 à 08:07 sami1

Pour le coup je trouve que sur la deuxième vidéo c’est relativement clean !

8 décembre 2019 à 08:09 Colo

Du tout, regarde toutes les particules en suspension, regarde le substrat vers le fond de l'image.
C'était saison sèche dans le rio San Cipriano et pourtant sans palmes c'était super dur de rester sur place

8 décembre 2019 à 08:15 cisco

Oui mais l'action de ce mulm sur l'eau peut elle être comparé dans une rivières où l'eau ne fait que passer à un milieu clos comme un aquarium ou une mare à l'eau stagnante ?

Fowum.comCréer un forum gratuit