Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

Apistogramma piaroa Biotope

9 août 2018 à 17:25 Bouhbouh

Bonjour,

J'ouvre ce premier sujet sur les biotopes d'A.piaora. Je n'ai pas encore fait le bac. J'ai déjà les poissons qui sont dans un bac type "apisto classique"

Je vais commencer par les recherches. que j'ai effectué. Alors ça a été assez dur, et j'ai cassé les pieds à pas mal de monde je crois....
Les liens que j'ai sont exclusivement en langue étrangère anglais et espagnol.
Enfin donc ce sont des poissons d'eau claire, vivant dans le bassin du Rio Oneroque. Plus précisément dans des petits cours d'eau ou mares forestière.

Ce lien (ancien nom des piaroa) présentent un peu l'espèce.
http://aquatic-experts.com/ESPANOL/Apistogramma_sp_Breitbinden_ES.html

Pour le milieux de vie, j'ai trouvé des informations diverses: ils vivent dans des "caño" (source: livre Mesa S., L. M. y C. A. Lasso. 2011. III. Revisión del género Apistogramma Regan, 1913 (Perciformes, Cichlidae) en la cuenca del río Orinoco. Serie Editorial Recursos Hidrobiológicos y Pesqueros Continentales de Colombia. Instituto de Investigación de Recursos Biológicos Alexander von Humboldt. Bogotá, D. C., Colombia, 192 pp.) et ils vivent dans des "morichales" (site de Ivan Mikolji qui a tourné la vidéo que je mettrai en lien plus tard).
Ce qui est contradictoire c'est que les morichales sont donnés comme de l'eau noire alors que A.piaora est une espèce d'eau claire. Les caño peuvent être d'eau claire. J'en conclut donc que selon les périodes l'eau peut être plus ou moins teintée et qu'on retrouve des Piaroa dans différents types de mare
Dans cet environment on retrouve aussi des A.hongsloi (selon le bouquin précédemment cité). J'ai récupéré des photos extraites du bouquins mais comme ce n'est pas libre de droits je ne suis pas sur que je puisse les mettre sur un forum.

Pour des poissons qui vivent dans ce même milieu (je ne cherchait pas ça principalement mais bon, vu que je suis tombée dessus...)

Pour les recherches d'espèces: Je n'ai pas poussé plus loins ce côté de la recherches (je pars sur un bac spécifique, 60*40 étant à mon goût insuffisant pour le faire partager, et pis je veux des bébés piaora!). Voici les espèces qui m'ont été cité: Dicrossus filamentosus, Oxyropsis acutirostra, Parotocinclus eppleyi , Farlowella vittata, Corydoras adolfoi, Melanocharacidium pectorale, Melanocharacidium dispilomma, Characidium pteroides, Ammocryptocharax elegans, Axelrodia riesei, Brycon falcatus, Microschemobrycon casiquiare, Microschemobrycon melanotus, Bryconops giacopinii, Hemigrammus geisleri, Hemigrammus analis, Curimatopsis evelynae, Pseudanos winterbottomi, Nannostomus eques, Nannostomus unifasciatus, Nannostomus marilynae, Copella nattereri, Apistogramma velifera, Hoplarchus psittacus, Microsternarchus bilineatus, Hypopygus lepturus, Steatogenys duidae, Aequidens diadema, Hyphessobrycon taguae, Eigenmannia sayona
Comme expliqué, je n'ai ni creusé ni vérifié, mais ce site donne de bonnes infos: http://www.gbif.org/species/7193183 . Il n'est pas exhaustif mais reccueil des données d'études ichtyologiques si j'ai bien compris, indiquant les lieux de prélèvement, les espèces trouvées ou observées.

quelques vidéos:

Documentaires PECES DE VENEZUELA, de Ivan Mikolji, vers la 18ème minute, monte une petite famille de piaroa.

Du même gars, il y a des épisodes FISH GUYS EXPEDITION 1, j'ai notamment l'épisode 9 en tête (

). Il me semble que c'est durant cette expédition qu'une partie des médias sur A.piaroa ont été tournée (en tout cas la période et la zone géographique correspondent. On trouve dans cette vidéo des images qui pourraient ressembler aux photos de A.piaroa dans son milieu qu'il a publié, cependant pas de mention de l'apisto alors.... mystère..... J'ai sollicité Ivan Mikolji pour quelques éclaircissements mais je n'ai pas eu de réponse...

Enfin le dernier point, celui qui me pose surement le plus de fils à retordre: la végétation.
Durant la vidéo PECES DE VENEZUELA, on voit pas mal de plantes (notamment au moment des piaora ainsi que juste avant et juste après). Mais impossible d'identifier la plante en question, ni même sont genre.... la position des feuilles et leur forme sur la tige m'a fait éliminer beaucoup d'idées... si quelqu'un a des idées?

En ayant parlé avec un vénézuélien, les ludwigia sont monnaie courante, tout comme les eloecharis (d'ailleurs sur la vidéo Fish guys 9, il y a ce qui ressemble pas mal à de l'eloecharis vivipara)

J'ai encore quelques documents que je n'ai pas pris le temps de décortiquer et j'aimerai me repencher sur des vidéos pour les regarder plus en détails donc je reposterai d'autres news au fur et à mesure.

En attendant, si des gens veulent ajouter des photos, des éclaircissements ou des corrections, ou si vous pouvez m'aider avec les plantes, je prends avec grand plaisir!
Bonne journée!

9 août 2018 à 17:35 Fan.daquario

Typiquement le genre de sujet que j'adore, et ton esprit aussi, refaire un bac qui représente au plus proche la nature !

Tu as des infos pour les paramètres?

9 août 2018 à 17:36 Fyat

Quel est l'objectif in fine ?

9 août 2018 à 17:49 Bouhbouh

ah, para (d'après le bouquin cité) 5.3pH

Objectif final: un joli bac "comme à la maison" pour les écailles. Je pourrais mettre pas mal d'espèces de plantes "qui ressemble" (ou même pas de plante), mais c'est un choix comme un autre et personnel de vouloir faire un bac qui soit le plus proche possible d'un biotope (en l’occurrence je vais prendre "Caño d'eau claire", pas encore déterminé de localisation).
Et pour moi, un voyage par procuration et le plaisir d'en apprendre un peu plus sur les espèces que je maintiens (chacun ses petits plaisirs après tout ). J'ai aussi récupéré un article de recherche sur l'écologie du bassin de l'Oneroque, il est en espagnol et long donc pour le moment je ne l'ai pas encore lu, j (mon espagnol est moins bon que mon anglais).
Pendant un temps je pensais présenter certain de mes bacs à des concours (AGA catégorie biotope et Aquarium Biotope Design Contest), mais ce sera pas cette année, je préfère prendre le temps de faire mon bac, le laisser "mûrir" plutôt que de me speeder pour faire tous les documents (l'un prévoit notamment une vidéo).

Et je partage ces informations, comme ça si d'autres personnes veulent des renseignements, ils n'ont pas à faire les longues recherches que j'ai déjà faite.

9 août 2018 à 19:48 Sélène

Mille millions de mercis................
Je partage tes objectifs, copine d'aquariophilie !
Je vais voir si je peux aider pour les plantes.
Dans mon bac spé A. piaroa j'ai mis des Valisneria tortifolia et Eleocharis pusilla, et de la Riccia pour abriter des infusoires, mais sans grande conviction quant à la réalité biotope.

9 août 2018 à 19:58 ticule

Bon bah il te reste juste à te mettre au tanga

9 août 2018 à 20:00 Sélène

Tu verrais bien tout le monde se mettre au tanga, hein ? pour le moment je me suis mise aux tongues !

9 août 2018 à 20:09 Bouhbouh

j'ai vu un article sur les plantes aquatiques du Delta de l'Oneroque, donc plus en aval du fleuve, je vais voir ce je peux trouver (et surtout que je puisse accéder), peut-être en remontant les sources qu'il a utiliser... J'ai également sous le coude "The freshwater habitats, fishes, and fisheries of the Orinoco River Basin" que je n'ai pas lu encore, qui donnerait éventuellement des infos (générales)

L'eleo est d'Australie, la Vallisneria d'Asie et la riccia est cosmopolite, alors je ne sais pas trop, peut être

Pas mal de boulot avec l'AMS avant de changer de coin!

9 août 2018 à 20:14 ticule

Ah non pas tout le monde... Justement :)

9 août 2018 à 21:15 Bouhbouh

Petite rectification à mon post initial (je viens juste de percuter le SGC):
La première vidéo n'est pas en Apistogramma piaroa (Venezuela A164) mais Apistogramma sp Breitbinden (Rio Negro A165).
Du coup je retombe sur l'eau claire et pas d'eau noire, et du coup des Morichales mais avec de l'eau claire (?)

9 août 2018 à 21:38 Sélène

Pour les plantes j'ai reconnu des Pistia, des Nymphaea et des Ludwigia Inclinata.

9 août 2018 à 23:18 Felipedeltahuayo

Ci-dessous un lien qui peut t'aider à t'orienter dans tes recherches sur les plantes du bassin inondable de l'Orénoque
http://www.gbif.org/dataset/9cffad6e-51b7-45ca-8679-32374a07f884

10 août 2018 à 14:12 Colossus

Attention, je ne crois pas que sp breitbinden soit l'ancien nom des piaroa au sens strict. Le sp breitbinden du Venezuela l'est sans doute mais il y a un sp breitbinden dans le rio Negro et cette espèce est à l'heure actuelle toujours différenciée du piaroa il me semble.

10 août 2018 à 14:20 Imrahil

Oui Erik je crois que c'est ça (souvenirs de discussions suite à la publication de la description d'A. piaroa).

10 août 2018 à 15:23 Bouhbouh

@ Felipedeltahuayo:
Merci, je me pencherai dessus, j'ai vu qu'il y a aussi d'autres data sheets qui donnent des plantes (même côté Venezuela), mais il faut que je me familiarise avec le site que je ne trouve pas très instinctif, j'ai par exemple pas trouvé le moyens de faire apparaître les espèces de plantes et apistogramma piaroa sur la même carte. Je n'arrive qu'à ajouter espèce par espèce mais pas à partir de liste de datasheets. Je peux localiser un genre complet mais je n'arrive pas à ajouter une espèce d'un autre genre à la carte.... Il doit y avoir un moyen (et je ne suis peut-être tout simplement pas douée!)

@Erik et Imrahil:
Oui je m'en suis rendu compte après, mais je n'ai pas pu mettre à jour/modifier mon premier post. Selon la classification faite par Mike Wise (lien 1: http://apisto.sites.no/page.aspx?PageId=118 lien 2:http://apisto.sites.no/slekt.aspx?gruppeID=1 ), la forme connue sous le nom de Piaora est celle du Venezuela et porte le numéro A164 (décrite officiellement en 2011 il me semble), celle du Rio Negro vers Sao Gabriel de Cachoiera porte le numéro A165 et n'a pas bénéficier appellation d'espèce du coup elle s'appele A. sp "Breitbinden". Et enfin il y aurait un numéro A167, du Rio Negro (?) aussi si j'en crois le tableau (lien 1) qui répondrai au doux nom de A. sp cf. "Breitbinden".

Je pense que la première vidéo que j'ai mis en lien est A165 (ceci expliquerai donc l'eau noire de la vidéo du coup). Moi je cherche des info sur l'espèce décrite, celle du Venezuela (eau claire). Les deux vidéo postées ensuite sont bien tournée aux Venezuela, et les infos mentionnées prises pour l'espèce vénézuélienne.

s'excusez moi pour la confusion....

10 août 2018 à 16:28 Colossus

Morichal c'est le nom des palmiers. Ces palmiers ne poussent que s'il y a de l'eau. Je ne suis pas certain que l'on puisse attribuer une typologie d'eau aux morichales.
De plus il faut se méfier des étiquetages stricts car les poissons migrent. Une année nous avons trouvé des Apistogramma sp alto Vaupes I dans une flaque résiduelle d'eau plutôt noire (arbres au dessus, feuilles mortes comme décor, 40 cm d'eau max). Pourtant cette flaque était laissée par la rivière principale lors des crues de la saison humide. Cette rivière était de type eau blanche (fond boueux, eau laiteuse).

10 août 2018 à 17:39 Bouhbouh

Oui, c'est ce qui est indiqué concernant les Morichales, je n'ai repris que ce qui était montré et expliqué dans le lien ( qui le nom venait des palmiers qui bordent ces mares, il précisait eau noire car justement il y avait des feuilles et autre qui tombent dedans).
Je suppose que cela varie en fonction des saisons. A la saison des pluies je suppose (peut-être à tord) que l'affluence d'eau et la connexion qui s'établie avec d'autres cours d'eau "dilue" la teneur en tannin présents dans l'eau. En me basant sur ce que j'ai pu voir dans les vidéos ainsi que sur les photos (pour faire la typologie du bac c'est principalement d'eux que je vais m'inspirer) ils sont montrés dans de l'eau claire, parfois avec des feuilles de plantes terrestres => zones inondées.
J'ai vu plusieurs médias donnant cette espèces comme "d'eau claire", alors je ne sais que penser...

En me renseignant sur les sp Tefé et le lagos Tefé (je suis sur plusieurs fronts!), j'ai trouvé un article (pas sur les apistos mais sur Gymnotus coropinae) où ils décortiquaient les typologies qu'on trouvait là bas [sur le lago]. Par exemple sur le côté Nord c'est une forêt innondées type Varzea (eau blanche) en lien avec le Rio Solimoes tandis que le sud et l'ouest sont des Igapo, Igarapé et rivères d'eaux noirs. Donc les 2 peuvent se trouver sur des zones restreintes. La question pourrait être de savoir si A piaroa sont inféodés aux caños d'eau claire (c'est là dedans que les poissons ont été pêchés d'après les relevés de collecte que j'ai pu trouver), ou pas!

Pis du point de vue perso, ça me bottait bien de faire un bac d'eau claire

Fowum.comCréer un forum gratuit