Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

Pseudohemiodon sp peru

13 mars 2018 à 21:13 phgu1

Le bac d'ensemble, 115x50x45
image

un gros filtre externe fait maison, eau du rob de toulouse (200-250 µs, pH 8) à 28°C
5 individus + 1 jeune d'un epremière repro, 2 couples
alimentation tetra discus principalement et de temps en temps congelé, nauplies
Des Hemiancistrus subviridis (groupe de 7) en plus depuis 6 mois, se planquent, aucune interaction

Les adultes
image

les jeunes, avec une queue adulte pour l'échelle ^^
image
image

Vidéo de l'accouplement

Vidéo des jeunes lors de la distribution de tetra discus

13 mars 2018 à 21:47 Manochke

Malheureusement il semblerait que les photos ne soient pas passées , mais les vidéos si, et c'est superbe à voir !!!
Bien joué :)

Pourrais tu nous en dire plus quant à ce qui a pu induire la repro, les précautions que tu as pu prendre.

Idem sur le nourrissage des alevins, quel a été le mode opératoire ?

C'est pas courant, alors suis super curieux :D

13 mars 2018 à 22:02 J.B.Junior

Extra! merci
c'est génial d'avoir pu voir ce moment (dommage un peu court)
j'espère le voir en vrai bientôt!

étonnant qu'ils soient à plusieurs autours, pas de prédations des voyeurs ?

13 mars 2018 à 23:19 Ben29

Cartonne !!!!

J'adore ce genre de ventouse !!

13 mars 2018 à 23:24 moorii

jolie espèce ,merci

14 mars 2018 à 18:50 phgu1

Alors, pour ce qui est des détails complémentaires, ils ont commencé à se reproduire en Juillet alors qu’ils étaient en bac de croissance (0,25m²), mesuraient dans les 12cm et que je les avais depuis 16 mois (âge estimé 20 mois). Je n’ai rien vu, à part 3 petits !
Vue la taille du bac et la période peu propice à la surveillance, vacances obligent, j’ai précipité le changement vers le bac actuel, de peur de surpopulation et mortalité (je comptais faire le changement de bac en Septembre). Le temps que le bac s’équilibre j’avais 3 petits de plus, qui n’ont malheureusement pas survécu au déménagement en Aout (au cours du transfert un mâle a aussi lâché la grappe d’œufs qu’il gardait).
Après le déménagement plus aucune ponte pendant 3 mois…. j’ai un peu regretté ma manip, pensé que le stress était responsable, mais bon, c’était trop tard ! En revanche, a posteriori, je constante qu’ils ont beaucoup grandi d’Aout à Novembre, environ 30% en longueur et sans doute 50% en poids, cette croissance rapide, je pense liée au passage à un bac plus grand, explique peut-être l’arrêt des pontes ?
Depuis 3 mois les pontes ont repris, mais la plupart n’aboutissent pas, le mâle lâche les œufs qui moisissent. J’ai incubé les œufs avec les systèmes pour lori, ça éclot à 50%, la moitié sont prématurés (vésicule vitelline énorme) et la moitié avec vésicule résorbée à 50%. En revanche le taux de survie est le même vu que tous meurent ! Quand le père « lâche » les petits ils n’ont plus de vésicule et survivent à 75%. Une ponte c’est 8-10 œufs, qui donnent 3-4 petits quand le père s’en occupe, 0 quand j’essaie de m’en occuper. J’ai en ce moment les bébés de 2 pontes.
Je ne fais donc rien pour déclencher la ponte, et j’ai l’impression qu’une fois que le « cycle est en route » c’est un peu comme pour les autres lori en ma possession, ça pond, en l’occurrence toutes les 2-3 semaines. J’ignore toujours ce qui fait que le mâle garde ou non les œufs, a priori ça n’est pas lié aux paramètres de l’eau (T°, conductivité et je ne pense pas non plus pH ou nitrates, même si je ne mesure pas). A ce propos il me semble que ces poissons sont assez peu sensibles aux paramètres de l’eau (j’entends par là par rapport aux apisto par exemple) mais très sensibles au stress lié aux déménagements et séparation du groupe. J’ai essayé de transférer 2 jeunes de 8cm de ma première repro dans un autre bac… pas une bonne idée, mort sans signe en 3 jours alors qu’ils avaient tout pareil en termes de qualité d’eau. Sans doute le groupe était-il trop petit… (j’en avais acquis 7 de 5-6cm, seulement 5 ont survécu au premier mois, avec de fortes disparités de croissance à 6 mois, qui se sont estompées vers 12 mois).
Il y a peut-être de la prédation au cours des pontes, mais je n’ai pas les moyens de m’en rendre compte car elle a en général lieu la nuit ! Je n’ai assisté à celle-ci qu’une fois, celle que j’ai filmée sur la vidéo précédente. Après, vu ce que je pense de la sensibilité au stress de ces poissons lors de la séparation du groupe, je ne prendrai pas le risque d’isoler un couple reproducteur, mais je me goure peut-être complètement ! Sinon, fait amusant, les mâles font des grossesses nerveuses… Je m’explique : j’ai vu à plusieurs reprises un mâle qui n’avait pas d’œufs à garder dans son repli labial mimer ce comportement avec une physe ! Je n’ai pas filmé car c’est difficile à voir, mais c’est vraiment bolide. Quand une femelle lui a donné des œufs il a abandonné sa physe… Donc plus que de la prédation je me demande si il n’y aurait pas un risque de « vol d’enfants », mais là de suis en plein délire ^^
Pour les jeunes, je donne de temps en temps des nauplies vivantes, des cyclops congelés, mais j’ai franchement l’impression qu’ils s’en foutent et préfèrent le tétra discus ! Ils aiment aussi grignoter les granulés pour pléco destinés aux L200 qui vivent avec eux.
Une vidéo un peu plus longue des somptueuses parades qu’ils nous donnent souvent, madame cherche monsieur sous le regard envieux du beau-frère, dans l’indifférence des enfants et neveux. C’est l’éducation sexuelle en famille, mais dans quel monde vit-on ? ^^

14 mars 2018 à 19:07 N.

Ce filament caudale démesuré a une utilité connue ou une raison d'être pratique?

15 mars 2018 à 16:19 phgu1

Certains ont émis l'hypothèse qu'il aiderait à repérer les prédateurs, il y aurait des terminaisons sensitives... en tous cas quand on leur chatouille le filament en faisant le ménage du bac ils n'aiment pas particulièrement, c'ets pas juste une "excroissance morte".
On dit aussi que chez les Panaqolus albivernis mâle et femelles communiquent lors de la repro en "se touchant les filaments". Chez eux le mâle est dans le tube, la femelle à la perpendiculaire du tube dehors, ils restent ainsi plusieurs jours, j'espère voir ça un jour aussi... ça ne se passe pas comme sur les Hypancistrus ou le mâle "coince" la femelle dans le tube

15 mars 2018 à 19:07 Manochke

Je ne voyais pas les images suite à un bug de mon fournisseur d'accès, orange.

Bref, pas grave, je me suis régalé là :D

Merci pour toutes ces précisions, c'est juste super !!

Vivement des news :)

16 mars 2018 à 11:00 phgu1

Je suis très content de cette espèce, elle vient de chez Julien, si il passe par ici... heureux de pouvoir partager ce spectacle avec d'autres ;)

19 septembre 2018 à 10:01 Carine38

Superbe et pas courant, bravo. J'adore.

21 septembre 2018 à 13:34 phgu1

Merci, j'ai encore des bébés,
les repros sont fréquentes mais le nombre d'alevins par portée est faible

22 septembre 2018 à 15:24 Roland

J'avais déjà vu des repro de Loricariinae sur les vitres, dans un tube mais jamais sur substrat………….fascinant!!!!!!!!!!!!!!!

22 septembre 2018 à 16:49 guigou

Quelle taille peuvent-ils atteindre ?

23 septembre 2018 à 22:19 phgu1

une vingtaine de cm adultes
j'ai eu la première repro ils avaient un an, 12-13cm dans un bac de 80 cm
je m'y attendais pas du tout
j'ai en vitesse transféré dans un abc plus grand
ils se sont arrêtés de se reproduire le temps de prendre les 5-6cm qui leur manquaient puis c'est reparti
à chaque fois un très petit nombre d'alevin (3-4)
certains prélèvent la grappe au père pour "optimiser", je suis pour ma part contre ce genre de pratiques

Fowum.comCréer un forum gratuit