Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

Drosophiles

11 octobre 2017 à 16:37 Julien76

Bonjour à tous,

Cela fait quelques mois que j’élève des drosophiles. C’est quelque chose que je voulais faire depuis des années, mais j’avais l’impression que c’était très compliqué et contraignant. Le but à terme est d’élever des dendrobates ou assimilées, un vieux rêve qui se réalisera peut-être un peu plus tard.
Bref en attendant je me suis bien fait la main sur les droso et j’en donne tous les jours à certains de mes poissons, et c’est une vraie folie à chaque fois. Les plus dingues sont les phenaco. Déjà à la base c’est des goinfres, mais quand ils aperçoivent la bouteille de droso, ils se métamorphosent et ressemblent aux piranhas comme dans les films d’horreur ! Je suis obligé de surveiller car ils sautent souvent hors de l’aquarium tellement ils sont excités.
D’autres poissons les apprécient aussi comme les vivipares, et même certains jeunes cichlidés comme T. meeki ou R. caeruleus s’y mettent, encouragés par les vivipares qui vivent avec. J’en ai aussi fait la nourriture principale de mes Pantodon, beaucoup plus simple que les grillons.
Bon enfin tout ça pour vous dire que les droso je trouve ça super pour les poissons, et aussi pour vous dire que j’ai découvert une droso albinos dans mon élevage. Je l’ai vu seulement une fois arrivée dans l’aquarium, et j’ai essayé de la récupérer pour en faire une photo. Raté, les phénaco ont été plus rapides que moi.
Est-ce que quelqu’un a déjà vu une droso albinos dans son élevage ? Qui utilise des droso en aquario ?

11 octobre 2017 à 17:13 guigou

J'en elevait, pour prélever les vers comme nourriture pour mes adoketa

11 octobre 2017 à 17:51 aurelienC

R.caeruleus ? Ça m'intrigue çà ! Dsl pour le hors sujet.

11 octobre 2017 à 17:56 Colossus

Rheoheros Coeruleus?

11 octobre 2017 à 18:24 Imsotired

J'en élève pour mes killis. J'en ai proposé aux guppys. Stupides bêtes, ils Ne comprennent pas ce que c'est et ne les mangent pas.
Aussi non, les Phenaco, ils se ruent aussi chez moi dessus. Il faut dire qu'ils dézingent tout ce qu'ils trouvent sur leur passage sans réfléchir une seule seconde.

11 octobre 2017 à 18:42 floflo

Moi j’en ai eu pour les dendrobates

11 octobre 2017 à 18:43 cisco

Salut Julien, tu pourrais nous faire un ptit topo sur ton élevage de droso?

11 octobre 2017 à 20:14 floflo

Tu fais ta mixture toi même pour les élever ?

11 octobre 2017 à 21:30 Nicolas

Les dendro c’est la base 😆

11 octobre 2017 à 21:37 nino

j en enlève aussi. pour mes phelsuma et les dendro du club.
j en donne de temps en temps aux poissons aussi.
certaines espèces de betta aiment, d autres s en foutent...
les sphaerichthys adorent.

12 octobre 2017 à 11:00 Julien76

Je suis content de savoir que je ne suis pas tout seul à donner les droso aux poissons. C’est vrai les killis adorent aussi, d’ailleurs j’ai remarqué qu’ils adorent tous les insectes. J’ai vu les Chromaphyosemion venir arracher un gros grillon de la bouche d’un Pantodon et le manger tranquillement. Je me demande encore comment ils font pour manger des trucs aussi gros. On remarque au passage l’inconscience totale de ces poissons pour venir devant la bouche énorme des Pantodon.
Sinon côté technique, c’est très simple : j’utilise des bouteilles d’eau de 1,5 l, de préférence transparentes (pour bien voir), rondes (pour l’étanchéité du « couvercle ») et côtelées (pour bien tenir l’élastique du « couvercle »). Je coupe le haut de la bouteille (couteau à dents genre scie à pain) au niveau de la première « côte ». Je dépose au fond 2 ou 3 cm de bouillie spéciale, puis je mets une bonne poignée de paille de bois naturelle. Je pose une feuille de papier essuie tout et je ferme avec un élastique. Je laisse reposer une journée puis j’introduis un groupe de droso (entre 30 et 40). Il ne reste plus qu’à laisser faire la nature. La température est importante, moi c’est 22°C, plus c’est chaud et plus le cycle de repro est rapide. Je pense qu’il ne faut pas descendre en dessous de 20°C.
Maintenant pour la bouillie, voici ma recette : 125g de purée en flocons (1 sachet), un gros pot de compote de pomme (le gros pot en verre 1er prix chez Auchan, 720g), 125g de flocons d’avoine, 4 cuillères à soupe de lait en poudre et 4 de levure de paillettes. On mélange tout ça. Puis je remplis le bocal de compote avec 1 bon tiers de vinaigre de vin rouge, je secoue le bocal pour rincer le reste de compote, puis je complète le bocal avec de l’eau. On mélange la bouillie et on ajuste la consistance avec de l’eau. Il faut que ce soit mou : trop liquide les droso se noient, trop dur elles ont du mal à pondre dans le mélange. Avec cette quantité, je fais 9 bouteilles. Je repique toute les 2 semaines. J’utilise des droso aptères, le gros modèle (il y en a deux tailles). J’ai commencé avec un pot de droso acheté en animalerie. Voilà les grandes lignes. Un « special thanks » à Flep qui m’a donné confiance et quelques tuyaux pour me lancer.

Concernant les R. coeruleus, je ferai un post à part puisque ça intéresse quelques personnes.
Et sinon pas de cas de droso albinos dans vos élevages ?

12 octobre 2017 à 11:51 cisco

Moi ce qui me questionne le plus, c'est comment tu récoltes et comment tu les donnes ces drosophiles? Vivantes?

12 octobre 2017 à 12:09 floflo

j'en ai jamais observé.
je mélangeais purée en flocons, compote de pommes, levure "dietetique" et vinaigre blanc.
Et je les donnais vivantes soit aux poissons soit aux dendros qui se faisaient une joie de les chasser

12 octobre 2017 à 12:37 Melano54

Est-ce que tu élèves un souche avec des ailes vestigiales?

12 octobre 2017 à 13:05 Julien76

Pour la distribution, rien de plus simple : je tapote la bouteille pour que les droso tombent au fond. Puis j'ouvre le "couvercle" en sopalin, et je verse les droso dans une autre bouteille coupée (mais vide) en tapotant sur la bouteille de culture. Ensuite je pose mes 2 bouteilles, je retapote vivement les 2, ça me laisse le temps de reboucher la bouteille de culture. Puis je verse directement les droso dans l'aquarium. Les bestioles ne se déplace pas très vite, l'idéal est d'avoir une bouteille haute pour le récolte. Si on veut distribuer dans plusieurs aquarium, on tapote la bouteille entre chaque distribution pour maintenir les mouche dans le fond de la bouteille. On doit pouvoir aussi verser directement de la bouteille de culture vers l'aquarium, mais perso je ne préfère pas. Les droso flottent à la surface de l'eau, en fait elles marchent sur l'eau. De ce fait elles intéressent à priori plus les poissons qui se nourrissent en surface.
Les mouches utilisées ont des ailes apparemment normales, mais elles ne savent pas voler. Il existe une droso plus petite avec des ailes atrophiées ou courbées et qui ne vole pas non plus. Je n'ai pas encore essayé les petites droso mais à priori c'est pareil pour l'élevage.
J'ai de temps en temps quelques évasions au moment de la distribution, mais rien de méchant. Il y a d'ailleurs dans la maison des drosophiles "sauvages", alors un peu plus ou un peu moins...

12 octobre 2017 à 13:22 floflo

ça s’élève pareil en effet c'est juste que tu as moins d'évasions lol.

12 octobre 2017 à 14:37 nino

En fait il y a plusieurs "souches" (je n'ai jamais cherché s'il s'agit d'espèces différentes ou non) de drosophiles différentes dans le milieu aqua-terrariophile.

J'en connais au moins trois :
une assez grosse avec le corps très noir, la plus prolifique
une "moyenne" avec le corps un peu plus clair, assez "fragile", je finis toujours par perdre la souche
une très petite (presque la moitié de la grande) avec le corps clair, c'est celle que je maintiens

Les copains du club élèvent la plus grosse, ce qui permet de nous compléter...

Les recettes données ici (et qu'on voit sur internet) sont parfaites et donnent un meilleur rendement. Mais comme je suis fainéant et qu'il me manque souvent des ingrédients, j'utilise presque toujours uniquement un fruit écrasé (banane ou pomme ou poire) + céréales (flocons avoine ou semoule) + un trait de vinaigre pour éviter que ça moisisse avant que les pontes n'aient lieu. J'ai l'impression qu'une fois que les larves se développent dans le milieu, il n'y a jamais de moisissure...

ça donne moins mais ça marche...

12 octobre 2017 à 16:20 floflo

par contre j'avais un super fléau.... les acariens...

12 octobre 2017 à 19:23 Fanarium

Durant mes années lycée j'ai élevé des Drosophila melanogaster souche aptère. Les ailes étaient réduites à un simple moignon. l'allèle est récessif et porté par un seul gène.
Je les utilisais pour mes élevages de mantes, notamment Ameles spallanziana, espèce méditerranéenne présente en France, qui une fois imago pour les femelles atteignent la taille de 20 mm.
Une de mes femelles F1
image

Pour l'élevage j'utilisais de petits pots en verre de jus de tomate, fermé à l'aide d'un morceau de collant. Le milieu de culture était à base de flocon de céréales (avoines), mélangé à de la compote de pomme, hauteur maximale 1-1,5cm sinon les larves n'arrivant pas à descendre plus bas, le milieu commençait à fermenter. Les adultes je leur fournissais un support, de la "laine" de bois. Pour démarrer une culture seulement une dizaine d'adultes suffisent.

La souche aptère offre l'avantage d'une récolte très simple, pas de risque d'évasion ne pouvant voler. Je les distribuais comme si j'utilisais une salière.

Pour votre curiosité j'ai réussi à obtenir un individu mâle au phénotype particulièrement intéressant. Il s'agissait d'un individu hétérozygote pour le gène codant les ailes, il aurait dû être ailé, or un côté de son corps a exprimé l'allèle récessif.
A l'époque je n'avais pas d'objectif macro…
image

image

12 octobre 2017 à 19:26 yay

Bonjour
pour limiter la prolifération des acariens (la plaie de ce type d'élevage) je poudre les drosos avant de repiquer avec du calcium:

un peu de poudre dans le fond de la bouteille, on ajoute les drosos on secoue bien et on laisse reposer quelques minutes ( un goulot de bouteille d'eau à l'envers pour servir de bouchon et éviter les évasions) les acariens se dessèchent et les drosos peuvent être utilisées pour repiquer
depuis que j'utilise ce truc je n'ai plus de pot envahis

Fowum.comCréer un forum gratuit