Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

le bloat en question...

1 août 2017 à 17:06 Gérard

@Melano54

merci, mais puis je te demander d'essayer de voir les choses autrement ?
Tu as peu rencontré ce pb : tant mieux pour toi et, de plus, tu sas l'esprit libre pour suivre ce qui est dit, pour poser toutes les questions, meme cellesz qui pourraient te paraitre un peu idiotes ou montrant un débutant : l'œil neuf, ça compte !
Tu n'y a pas réfléchi ? c'est une excellente occasion de commencer, car le jour où ça va t'arriver...
tes idées te sont propres ? alors expose, defend, non pour imposer, mais partager.

4 août 2017 à 14:51 Gérard

Bon....

Après un petit temps mort, pour vous lire, réfléchir, on va poursuivre, non sans vous remercier encore pour votre participation à un exercice peu habituel

Nous avons discuté, échangé, commencé à cerner le sujet; puis, je vous ai proposé une méthode pour construire une sorte de synthèse, progressivement, en procédant par items successifs, afin d'organiser un peu tout ça et nous avons abordé le premier, la recherche d'une première définition du bloat.

On va donc continuer à ouvrir les items suivants mais, si vous voulez réagir sur ce qui a déjà été dit, no pb : on replacera cela sa place

Comme le site ne permet pas de revenir en arrière afin de compléter un post, je vais faire comme ça :

- je vais ouvrir chaque item, ici, en vous proposant un texte de base et des questions pour préciser;
- on va en débattre, discuter, completer, corriger, etc on va peut etre revenir en arriere...
- En parallelle, j'ai ouvert, sur un de mes sites, un module spécifique sur lequel je vais stocker les items, mais en les tenant à jour; 2 avantages pour vous : une revue rapide du sujet si vous ne voulez pas reprendre tous les échanges et la possibilité de regarder un item avec ses mises à jours; le site en question est ici : http://www.conservation-tropheus.com/pages/documentation/pathos-2/ .
//Lorsque vous utilisez ce lien, vous tomber sur une page "pathologie", avec un menu à gauche dont la premiere ligne est, surprise ! "le bloat en question". Un clic sur cette ligne et on commence.
//Vous connaissez déja les deux premiers item 00 et 01; c'est du texte, sans mise en forme, donc chiant et imbuvable, mais le sens est là; des que j'ai un moment, je vais faire sexy
// le 3e item, vous le connaissez aussi, mais il a été mis à jour avec le complément de Xavier; en plus, j'ai fait un premier jet de mise en forme; ça vaut ce que ça vaut, car je ne suis pas un pro

Voilà
on va se constituer un doc qu'Aquadico pourra, s'il le souhaite, reprendre pour mettre dans un coin

Maintenant, on y va et je compte sur vous pour continuer à participer, sans oublier mes questions; et si vous avez des idées, des suggestions, des critiques : je suis là

4 août 2017 à 15:26 Gérard

03 LE BLOAT N'EST PAS UNE MALADIE (page du site : http://www.conservation-tropheus.com/pages/documentation/pathos-2/le-bloat-en-question/03-le-bloat-n-est-pas-une-maladie.html: la page comprend, en tete, un résumé)

Dans la grande majorité des échanges, il ressort que le bloat n’est pas « une maladie », mais un « symptôme », c'est-à-dire un « signe » que quelque chose ne va pas ;

Une maladie est une altération de l'état de santé dont on connait, en général, la cause. Elle se manifeste par un ensemble de symtômes, de signes. Un symptome peut donc etre le signe de plusieurs maladies très différentes.

Dans le monde aquariophile, le bloat est souvent appelé « hydropisie » qu’il faut comprendre non comme une maladie, mais la encore comme un symptôme (« L'hydropisie est une concentration anormale d'un liquide organique dans un tissu ou une cavité de l'organisme »).

Comme certains participants l’on précisé, le bloat peut aussi être compris comme un « syndrome », un mot compliqué pour dire, de façon péjorative, qu’on ne sait pas ce que c’est ; plus sérieusement, on va retenir qu’un syndrome est un ensemble de symptômes, de signes, et on va voir que cela colle bien à notre bloat.

Cette distinction maladie /symptome n’a pas d’intérêt que sémantique : elle signifie que le bloat peut être la conséquences de maladies très différentes parfois concomitantes ou successives, voire même de ce qui ressemble à un « mal être » temporaire, à une perturbation du métabolisme et dont les causes sont diverses ; de ce fait, le bloat nécessite (ou nécessiterait) des solutions différentes et adaptées à chaque maladie.

Toujours pour éviter les confusions, on dit aussi qu’un bloat est une maladie appelée exophtalmie ; cela est abusif, parce que l’exophtalmie, souvent assimilée à une maladie, est un symptome de maladies (bactérienne, virale, etc) affectant l’œil. Le symptôme exophtalmie peut donc se rencontrer dans un bloat, mais tout bloat n’est pas une exophtalmie.

image

Questions :

03-01 Si vous pensez que le bloat est une maladie, pouvez vous argumenter votre affirmation ?

03-02 Il se peut que vous ne compreniez pas l'exophtalmie comme nous et que, en particulier, cela soit un synonyme de bloat. : pouvez vous nous dire pourquoi ?

4 août 2017 à 15:31 serge

Et dire qu'il y en a qui pensent qu'on se fait iéch à la retraite !!! Gérard prouve le contraire , et en plus il fait bosser les autres

4 août 2017 à 15:45 Gérard

@Serge
je suis un retraité un peu actif..pas trop de pb de santé et encore qq neurones

en ce moment, nous ne pouvons pas voyager donc je m'occupe; ce truc de patho me gratte depuis longtemps
Et oui, j'aimerais faire bosser les autres, un peu, car je suis loin d'etre un spécialiste et je me méfie de mes idées..;donc confrontation, enrichissement....
et le vrai, c'est que je prends mon pied dans le "cogitum fou", mais en commun, avec les autres : un délice, un truc de maboul
et le peu que je connais, j'adore le transmettre

tu sais tout, ou presque

Voilou

5 août 2017 à 00:22 serge

Ben , retraité aussi , mais que depuis 5 jours , et pas encore eu le temps de trouver un sujet pour faire taffer les djeun's :(
Donc , je me suis contenté d'une séance muscu' , faire des changements d'eau dans mes bacs ! Et l'air de rien , aller chercher 100l de flotte osmosée , les charger dans la voiture , les décharger , les remonter du sous-sol , redescendre l'eau vidangée , la dispatcher auprès des arbres , etc... ben ça occupe son homme aussi

5 août 2017 à 09:23 Gérard

@serge

et, en plus, on ne dort pas à 0h22
Tu vas découvrir des choses et ré-apprendre le français : tu vas etre un "inactif" et vu comme tel; un gus qui ne fait rien, qui touche une retraite, alors que les jeunes se demandent (avec raison) ce qu'ils auront; un gus pour qui la santé est le premier sujet de conversation, un gus qui, progressivement, va etre vu par les jeunes comme un animal préhistorique; en bref, un autre monde... et puis, un jour, tu vas jeter un coup d'œil derrière et te dire : mer...j'en ai beaucoup plus derriere que devant !

et donc, oui, faut un truc pour s'occuper et se maintenir en forme; surtout au début, car on a plus l'habitude de bosser; la recette n'est pas de "s'occuper" : elle est sans doute de se maintenir ne forme et de "vouloir" faire ce qu'on aime

il y a qq semaines, j'ai regardé du coté des L66, mais cette histoire d'eau osmosée m'a un peu refroidi; j'ai toujours ça dans un coin de ma tete

pour ton eau vidangée, et l'arrosage des arbres, il faut aussi prévoir les moments (tu as le temps, où ça sera un peu duraille; perso, j'aime bien etre un peu faignant de temps en temps; donc, je regarde du coté de la domotique pour la surveillance de mes bacs, je me suis remis un peu dans l'electronique, les petits micro circuits : compliqué, mais alors, c'est le pieds !

Bon, maintenant, on va peut etre poursuivre sur le bloat, ceux qui ne sont pas encore partis en vacances

au fait, t'as ton compteur de bloqué ??? z'etes quand meme un peu filou sur Aquadico : faire d'jeun en indiquant un age...mais un peu arrangé !!! c'est peut etre un compteur qui évolue tous les 10 ans ?

9 août 2017 à 10:53 Gérard

Bon, on continue sur notre bloat, mais vous pouvez toujours intervenir sur les sujets précedents, synthese mise à jour ici : http://www.conservation-tropheus.com/pages/documentation/pathos-2/le-bloat-en-question/
et si vous avez le temps, il y a quelques questions...

Aujourd'hui, item 04 Le bloat touche quelles espèces de poissons ? y a-t-il des espèces plus ou moins sensibles ?

- POUR FAIRE COURT :
Le bloat semble concerner toutes les familles de poissons d'ornement vivant en eau douce tempérée. Dans leur domaine (très marqué par les especes d'amerique centrale et du Sud, les participants du forum soulignent une grande sensibilité de certaines familles (les especes fouisseuses comme les Thorichtys, avec le célèbre meeki); à l'opposé, il ne semble pas y avoir d'espèces particulierement résistantes ou moins concernées, sauf, peu etre, les piscivores. Pour ce qui concerne les poissons appartenant à d'autres biotopes (eau douce froide, marin), il n'y a pas encore d'informations sur le forum (peu d'amateurs).

- PLUS LONG, EN DETAIL

04 Le bloat touche quelles espèces de poissons ? y a-t-il des espèces plus ou moins sensibles ?

Pour faire plus long et détailler :

Le bloat touche tous les poissons d'eau douce tempérée

Dans notre domaine aquariophile de prédilection, c'est-à-dire les poissons d’ornement en eau douce tempérée, l’idée que le bloat peut affecter tous les genres de poissons est largement répandue dans la communauté aquariophile. C’est aussi ce que les participants disent dans ce débat (si le nom des commentateurs gène, j’enlève) :

- Colossus :Chez moi ce gros ventre a touché des Nanochromis, des Pelvicachromis , des Wallaceochromis, des Apistogramma, des Laetacara, bref toute espèce maintenue chez moi a été touchée.

- Serge :Les 2 seuls poissons que j'ai perdu (à plusieurs années de distance) victimes de "bloat" , sont des Cleithracara maroni .

- Lionel.Adam Geophagus altifrons Tocantins

- Ticule :moi j'ai eu ce symptome de pseudo "bloat" sur du WAC. (w. Signatus)

- Xavier Longy :perso je suis pas mal confronté à ce syndrome chez les geophagines, poissons que j'élève depuis une dizaine d'années . Beaucoup beaucoup moins sur les crenicichlas, mon genre fétiche depuis 20 ans.

- J.B. : les thorichthys

- Melano54 : Pour ma part, le gros ventre apparaît parfois sur des melanotaenia et récemment sur des Nematobrycon palmeri et des Apistogramma cacatuoides- - Patrice13 : j'ai eu des cas de bloat quand je faisais des M'bunas

- Jolindien : Tiens le bloat, c'est un truc qui m'arrive de temps en temps, c'est courant chez les Malawi.

- Marck : son collector avec un bloat sur une femelle danio

Mais il existe des familles plus ou moins sensibles que le autres

Est-ce à dire que toutes les familles sont égales devant ce risque ? Y a-t-il une propension plus ou moins grande à présenter un bloat ; y a-t-il une forme de « résistance » et, si oui, pourrait on en identifier la raison ? Cette question est interessante car elle permet de mettre en garde un amateur concerné par de telles especes et, par conséquent, de travailler le préventif en cherchant à écarter certains facteurs de risque.

Pour les participants de ce forum, les familles, genres ou espèces particulièrement exposées au bloat sont les suivantes :

Flodep : Chez les cichlides centre américains les Thorichthys, les Nandopsis, Amphilophus istlanum et Mayaheros beani sont sujet à ce genre de symptômes surtout lorsqu'ils sont maintenus dans de mauvaises conditions. les Thorichthys y sont très sensible , les Nandopsis également

Xavier Longy : perso je suis pas mal confronté à ce syndrome chez les geophaginesJ e me permets donc, en tenant compte aussi de mes lectures, d'affirmer que ce syndrome touche bien plus souvent, pour les sud-américains, les espèces fouisseuses que les espèces piscivores. En Amérique centrale, les espèces fouisseuses sont aussi très sujettes au"bloat", en particulier les Thorichtys

- QUESTIONS :
Les membres de se forum maintiennent des poissons appartenant à des familles tres differentes, quoique souvent relevant d’une eau tres douce, ce qui est interessant par rapport aux habituels commentaires portant sur les poissons des gands lacs africains ; c’est pourquoi j’aimerais preciser le sujet avec quelques questions :

04-01 : d’apres les commentaires, il existe des familles /genre plus « sensibles » que d’autres au bloat ; ces poissons ont-ils une caractéristiques particulieres ? (intestins, tolérance limitée aux varitions de l’oxygene dissous, aux amplitudes de température, etc) ; Avez-vous déjà fait un lien entre ces caractéristiques et vos pb de bloat ? (je suis dans les pas de Flodep); je suis très surpris de ce qui est dit sur les Thorichtys : il y a 40 ans, j'ai eu, pendant plusieurs années, des meeki dans mes bacs et je ne me souviens pas de ce genre de pb : Alzheimer ??

04-02 je suis surpris de ne rien lire sur les Anabantidae (que certains d'entre vous maintiennent), alors que le net regorge de cas de bloat concernant cette famille : rien à dire ? serait ce des problemes consecutifs à une mauvaise connaissance/maintenance de ces poissons ?

04-03 meme silence sur les « poissons de fond », dans lequels je vais, tres ubusivement (??), ranger les cory, les Loricariides (dont celui aui m'attire, le Hypancistrus sp.L66) à coté des ancistrus, de syno, etc . Rien à dire ? si je dis, par experience, que je suis surpris de la résistance des ancistrus, pourtant exposés à ce qu’ils peuvent ramasser sur le fond, cela vous inspire quoi ?

04-04 y aurait il des poissons tres peu sensibles au bloat ? des piscivores ?

04-05 je n’ai pas d’infos sur la sensibilité au bloat de ces poissons d’eau douce tempérée dans leur milieu naturel. Et vous ? par exemple, les fameux Thorichtys

04-06 : que peut on dire du bloat pour les poissons d’eau douce froide ? (sur le net, il y a une palanquée d’histoires sur notre poissons rouge..Perso, nous n’avons eu des pb que lors du vieillissement… qu’en pensez vous ?

04- 07 : que se passe t il avec les poissons marin ? (sous entendu, la salinité a-t-elle un effet)

A vos claviers !

9 août 2017 à 10:56 marck

Si j ai bien suivi le fil chez ma femelle Danio ce n était pas un bloat car les écailles étaient hérissées.

9 août 2017 à 11:15 Gérard

@marck : je ne sais pas ou tu as lu cela (me preciser)..)...l'idée ici n'est pas de dire comment le bloat se présente mais quelle(s) espece(s) il touche..

Nous ne sommes pas encore dans la partie symptomes; c'est l'item suivant

9 août 2017 à 11:34 marck

Je vais relire ton sujet, mais pas de suite car là j ai ma dose "maladie" pour aujourd'hui

9 août 2017 à 13:30 Gérard

rien ne presse
tu peux revenir sur les chapitre antérieurs comme et quand tu veux
et pas la peine de se rendre malade par surdose d'un sujet sur les maladies

9 août 2017 à 22:12 Fanarium

Tient la "04- 07" il me semblait y avoir déjà répondu…

9 août 2017 à 23:29 Gérard

@Fanarium : oui, mais cela n'interdit pas d'avoir d'autres avis...
et, de mémoire, tu en as parlé brievement dans le cadre de ton stage, sur un autre sujet; je vais voir si je peux reprendre...

10 août 2017 à 00:31 Flodep

J'ai lu en diagonale la synthèse et je pense qu'il y a un problème de compréhension qui va perdre tout le monde et aboutir a rien de compréhensible. Sous "bloat" va finir tous les cas dont l'un des symptômes est avoir un gros ventre (rétention d'oeuf, tumeur, obésité, excès de bière oui je sais je l'ai déjà fait celle là, etc...)
C'est le passage sur les Anabantidae qui me faire dire ça. En effet les Trichogaster font très souvent des rétentions d'oeufs qui les font mourir avec le ventre énorme et parfois même les écailles hérissés mais c'est très loin de ce que j'appelle moi le "bloat"
d'ailleurs il faudrait faire un peu de bibliographie mais de mémoire il me semble que dans le grand livre des cichlides publie il y a maintenant plusieurs années cette maladie apparaissait sous le nom de "Malawi bloat" car elle touchait beaucoup les Mbunas, les symptômes étaient listés déjà à l'époque et déjà des conseils sur l'alimentation étaient donnés (pas de vers de vase pour les cichlides africains )

Je crois que ce qu'il manque c'est en gros ce que médicalement représente le Malawi bloat . Je vais prendre un exemple chez les humains pour mieux expliquer même si malheureusement je vais être sûrement un peu approximatif puisque je ne suis pas médecin

Donc
nom de la maladie : sclérose en plaques
Symptômes : je ne les connais pas exactement mais il doit-on y avoir perte de sensibilité des extrémités, troubles moteurs, etc
Touchés : humains et autres animaux
Médicalement la cause est : atteinte de la gaine de myéline des neurones

Si je transcris dans ma définition du bloat
Nom de la maladie : bloat ou Malawi bloat
Symptômes : perte d'appétit (nourriture prise mais recrachée), coloration accentuée, respiration rapide, selles blanchâtres et filamenteuse, abdomens gonflé, évolution rapide vers la mort de l'individu,
Touchés : cichlides détritivores et herbivores de toutes origines, bien documenté pour les grands lacs car plus fréquemment maintenus et souvent éleveurs spécialisés. Les spécimens jeunes sont plus sensibles. C'est lié de près ou de loin à la nourriture
Médicalement la cause est : c'est là que ça coince, on se doute que ça a voir avec le tube digestif vu que c'est lié à la nourriture mais est-ce la prolifération d'un commensal genre comme quand on se tape une bonne courante, est-ce une anomalie métabolique du genre : irritées les cellules de l'intestion produissent un mucus qui empêche toute assimilation ou je ne sais quoi.

Selon moi c'est la dessus qu'il faut travailler ça implique donc autopsie avec analyses complémentaire d'individus touchés. J'en entend déjà dire oui mais le but c'est des garder les poissons vivants donc il faut essayer de les soigner en testant des trucs sauf que si personne n'arrive à identifier clairement ce qui pose soucis, ça sera encore un sujet de discussion dans 15 ans .

Vous en pensez quoi ?

Pour les Thorichthys, Gérard ton manque de souvenir de problème avec le meeki vient peut être du fait que le groupe meeki est sûrement moins sensible que le groupe aureus au bloat

10 août 2017 à 10:35 Gérard

@Flodep
Merci pour ton commentaire détaillé et pour la lecture des doc

Dans ce sujet, il y a bien un risque d'etre compliqué, c'est une raison pour etre progressif et le plus clair possible

Ton commentaire est en plein dans le sujet, et c'est pour cela que nous avons commencé par une recherche de définition; lorsqu'on regarde ce qui est dit depuis le début de ce débat, et les échanges nombreux sur le net, on s'aperçoit que le terme "bloat" est flou et même compris comme une, et une seule maladie. Parfois même, on parle, comme toi, de "Malawi bloat" comme si cette maladie etait spécifique aux poissons du Malawi, alors que cela n'a encore été démontré par personne (si tu as des ref, je suis preneur).C'est pourquoi nous avons tout de suite dit que bloat=gonflement. Je pense avoir compris le sens de ta remarque mais il faut bien voir que ce que tu décris comme un "Malawi bloat"...est aussi ce que l'on rencontre, par exemple, pour les Troph.

En sortant du monde des grands lacs, des Troph du Tanga et autre Malawi, l'idée est d'abord de bien montrer que ce bloat est complexe et que l'erreur est peut etre de vouloir le simplifier : cela abouti à le transformer en une "maladie" et donc trop souvent à rechercher "le" traitement qui va bien. Dans le cours du débat, je vais insister sur une remarque de A Koening qui, dans un de ses bouquins, il se demandait (je cite de mémoire) si le bloat du Malawi et du Tanga etait la meme chose...

Au contraire, mais le débat est là pour cela, nous pensons que le bloat est un symptôme, un syndrome dirait l'ami Xavier, qui est le signe de maladies tres differentes (dont, oui, une rétention d'oeufs); je te renvoie aux premieres pages du site qui ne sont pas longues à lire : cette page http://www.conservation-tropheus.com/pages/documentation/pathos-2/le-bloat-en-question/item-2.html et la suivante
.
J'admets que cette façon de prendre le pb n'est pas habituelle mais il est possible qu'elle amene déja un progres et nous retomberons, à un moment, sur ton bloat à toi.

Progressivement, en déroulant les items, nous allons aborder les causes, les maladies, et suivre, en qq sorte, ton plan, mais je le répète, de façon tres progressive, en cherchant à établir une synthese; Nous allons évoquer, à la fin, les analyses et les résultats à attendre d'examen plus techniques comme l'autopsie. Mais, ce que nous souhaitons faire d'abord, c'est réfléchir avec les moyens d'un amateur, débutant mais aussi confirmé.

Voilà ce que j'en pense...

Concernant les Thorichthys, mes souvenirs sont effectivement très lointains...ce qui m'a frappé, ce sont les commentaires qui ont souligné la sensibilité de ce genre. A ce propos, j'ai posé plusieurs questions dans le dernier item qui meriteraient peut etre d'etre renseignées : c'est ici, en fin de page : http://www.conservation-tropheus.com/pages/documentation/pathos-2/le-bloat-en-question/04-le-bloat-touche-quelles-especes-de-poissons-y-a-t-il-des-especes-plus-ou-moins-sensibles.html

En particulier, quelles sont les particularités anatomiques, comportementaires et alimentaires de ce genre ? (intestins ?)

10 août 2017 à 17:52 Xstof

Ca fait un bout de temps que je suis ce sujet et je rejoins flodep dans son dernier message.
En effet je continue à me poser la question : qu'est ce que le bloat exactement ?

Par exemple les vivipares qui sont trop nourris avec de la nourriture mal adaptée développent des cyrhoses du foie qui se traduisent par ... un gros ventre, déformé en particulier sur l'avant du ventre.

10 août 2017 à 18:57 Flodep

J'ai expliqué pourquoi ça a été appelé Malawi bloat, non pas parçe que ça touche que les poissons du Malawi mais parce que ça a d'abord été identifié chez eux. Il faudrait lire le passage dans le grand livre des cichlides sur ce sujet ça donnera déjà une bonne idée.

10 août 2017 à 19:57 Gérard

@Xstof
"qu'est ce que le bloat exactement ?" le boat est un symptome, un gonflement, ou, comme dit Xavier, un syndrome (ensemble de symptomes. Dans ta question, ce qui trouble, c'est le "exactement" que l'on voudrait associer à qq chose de précis, à "une" maladie, à "un" agent pathogene; or, le gonflement peut etre provoqué par des maladies differentes.
Si on reprend, par ex, le Bassleer, doc de ref, on voit bien que le gonflement abdominal, appelé aussi "hydropisie" peut etre provoqué par des agents differents.
La synthese dit tout cela, et c'est rapide à lire, à partir de cette page et de la suivante : http://www.conservation-tropheus.com/pages/documentation/pathos-2/le-bloat-en-question/item-2.html
Ce qui trouble, c'est cette habitude que nous avons pris de dire que le bloat (gros ventre) est une maladie... Tes vivipares ont le gros ventre, parce qu'ils ont (peut etre ??) reçu une nourriture inadaptée...mais un jour, la cause peut etre differente...et tout cela est vrai pour les autres familles de poissons.

@Flodep : il me semble avoir bien compris ce que tu disais; je n'ai pas (encore) le bouquin en question mais je vais essayer de me procurer ce passage ( si qq q'un l'a...); Par contre, oui, ce bloat semble avoir été identifié pour la premiere fois sur des poissons du Malawi : c'est ce que dit Xavier plus haut dans le débat et que nous avons repris dans la synthese en cours; Mais cela ne signifie pas que d'autres familles de poissons ne peuvent pas presenter ce symptome. Par ailleurs, mais j'anticipe, ce gros ventre a été souvent associé à la présence d'un commensal, ce qui n'est sans doute pas le cas à tous les coups. Il y a le meme genre de points à clarifier lorsque on associe les feces blanchatres ou translucides avec des flagellés...

Dans les items suivants, nous allons essayer de voir ce qui peut se cacher derriere ce bloat, essayer d'approcher ce "exactement" (mais approcher seulement)) et donc nous allons, à un moment et pour certains cas, retrouver cette définition restrictive qu'on donne souvent.

Est ce que le ventre gonflé des vivipares est le même que celui de mes Troph ?? oui, le "symptôme" est le même et bien malin celui qui voudrait, rien qu'en regardant le poisson, faire la différence sur le pathogène sous -jacent

10 août 2017 à 20:11 Xstof

Mes vivipares n'ont pas le gros ventre.
Nameo !

Bon sérieusement, dans ce cas, le "pathogène" c'est souvent des paillettes trop proteinées et distribuées trop souvent à des poissons à régime principalement alguivores (cas des "molly" par exemples).
Ce n'est donc pas un pathogène.
Le Bloat chez les oies ont appelle ça du foie gras.
Ca fait la meme chose avec des vivipares trop et mal nourris.

Fowum.comCréer un forum gratuit