Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

Apistogramma hongsloi Puerto Gaitan rouge

11 mai 2017 à 08:14 kiki

Et allez ça enchaîne les noeunoeufs ! Beau morphe aussi Jacques

11 mai 2017 à 08:56 Colo

Je kiffe aussi!

30 mai 2017 à 17:54 aurelienC

Je l'avais raté celui ci :-)
Superbe encore une fois

4 juin 2017 à 23:48 J.B.

des plus fraiches

image

ça se balade

image

puis ça rentre dormir le soir

image

6 juin 2017 à 21:22 J.B.

une photo "familiale" pour faire plaisir à Marck

image

6 juin 2017 à 21:30 marck

😍 Ah non mais la ! Je suis parti me pendre, elle est magnifique cette photo!

7 juin 2017 à 08:32 Fan.daquario

C'est sur qu'elle est super sympa !

3 décembre 2017 à 17:53 Imrahil

Félicitations ils ont magnifiquement bien poussé.

3 décembre 2017 à 18:30 J.B.

15 mâles superbes
reste 3 petits "non sexables" , le dernier espoir pour des éventuels F2

3 décembre 2017 à 18:33 Imrahil

Mince... moi qui comptais sur vous...

(j'ai récupéré auprès d'Erik 4 mâles et un spécimen dont le sexage reste encore incertain).

3 décembre 2017 à 18:57 J.B.

je ne sais pas où est l'erreur ???
la T° , le Ph , la conductivité ??????

3 décembre 2017 à 19:09 Imrahil

"Normalement" chez les Apistos, à basse T (<25°C) et pH acide (<5.5-6) on augmente la probabilité d'avoir des femelles, mais il y a tellement de contre-exemples (ou de méconnaissance, ou de multiples paramètres qui inter-agissent)... Et puis l'espèce est apparemment réputée pour ce soucis récurrent.

4 décembre 2017 à 14:37 gawet

Si ce sont les mêmes que ceux qu'Erik m'a passés en Octobre, il y a une bonne vingtaine de F1 qui grandissent doucement à la maison ...

4 décembre 2017 à 18:20 LaurentC

Hello Jacques,

Peut-être connais-tu ce papier :
Römer, U., & Beisenherz, W. (1996). Environmental determination of sex in Apistogramma (Cichlidae) and two other freshwater fishes (Teleostei). Journal of fish biology, 48(4), 714-725.

Les auteurs ont observé un pourcentage plus faible de mâles que de femelles chez A. hongsloi reproduits dans les conditions suivantes:
- Temp. 23°C: pH 4.5 (35.4% de mâles), 5.5 (29.3% de mâles) et 6.5 (23.6% de mâles)
- Temp. 26°C: pH 5.5 (27.5% de mâles) et 6.5 (14.4% de mâles) - mais majorité de mâles (61.6%) à pH 4.5
A 29°C, et à pH 4.5, 5.5 et 6.5, il y a toujours une majorité de mâles.

Voir l'extrait de la Table 1 ci-dessous (A. hongsloi est le dernier de cet extrait):

image

Je crois que ce papier n'est pas en libre accès. Mais je peux te l'envoyer par MP si tu veux.

Voilà, j'espère que ça peut te donner des pistes !

Laurent

4 décembre 2017 à 18:43 Imrahil

Oui Laurent nous nous basons sur ce papier pour essayer d"influencer" le sexe ratio des Apistogramma. Ça "fonctionne" pas trop mal en général (même si en réalité nous ne pouvons avoir un "contrôle" claire et réactif que sur la température de reproduction et la température de croissance des deux premiers mois)... Mais chez A. hongsloi, même à bas T et pH, beaucoup ont apparemment eu ce sexe ratio très déséquilibré vers les mâles.

4 décembre 2017 à 18:51 LaurentC

J'imaginais bien que vous étiez allé fouiller la littérature scientifique sur la question Mais dans le doute...

Peut-être que toutes les populations d'une même espèce ne réagissent pas de la même façon aux conditions environnementales. C'est imaginable, dans la mesure où elles sont séparées géographiquement, et que la pression évolutive sur ce facteur a pu varier en fonction des conditions locales.

Quoi qu'il en soit, tenez-nous au courant de vos essais ! C'est tellement instructif !

5 décembre 2017 à 23:23 J.B.Junior

il faudrait savoir à quel stade ça joue? fécondation, œuf, premières heures/jours/semaines/mois....???
parce que les paramètre évoluent durant l'élevage
descendre le pH ou refroidir/chauffer pour quelques jours le temps d'une ponte c'est jouable, stabiliser tout ça pendant plus de 4 mois dans des conditions d'élevage c'est autre chose

6 décembre 2017 à 14:52 LaurentC

J.B.Junior, les auteurs du papier en question ont analysé la période d'influence de la température (mais pas du pH) sur le sexe-ratio d'A. trifasciata. Les résultats sont clairs:

image
(Römer & Beisenherz, 1996: 722)

L'influence de la température semble linéaire et cumulative durant les 800 premières heures après la ponte. En résumé:

image
(Römer & Beisenherz, 1996: 722)

Voilà qui constitue déjà une solide indication :)

Laurent

Fowum.comCréer un forum gratuit