Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

Apistogramma hongsloi Puerto Gaitan rouge

6 décembre 2017 à 22:07 J.B.Junior

ok, merci
c'est beaucoup déjà 35 jours
et puis au bilan je ne vois pas trop ce qu'il faudrait changer précisément

7 décembre 2017 à 07:23 Alex.

Ceci illustre parfaitement la différence entre le sexe génétique et le sexe phénotypique, influencé par l’environnement.
Ce qui est facilement compris chez les reptiles, par exemple un embryon tortue génétiquement mâle, suivant ses conditions d’incubation, peut sans soucis devenir femelle. Chez les poissons le déterminisme du sexe est encore trop peu compris. Du fait de son extrême diversité, le « groupe » poisson a une multitude de cas de figure possible, gonochorisme, hermaphrodisme, sans oublier les « interférences » environnementales.

7 décembre 2017 à 07:46 J.B.Junior

il me semblait qu'il n'y avait pas de tortues génétiquement males ou génétiquement femelles justement
qu'elles étaient toutes à égalité génétiquement et que la température influençait l'expression des gènes... me trompe-je ?

chez les poissons par contre on est le cul entre deux chaises, il y a un sexe génétique, et ensuite un sexe phénotypique

corrige moi si je suis dans le faux

7 décembre 2017 à 08:10 ticule

Qu'en est il de la "legende" sur les jeunes poissons maintenus par 2 qui deviennent un couple?

7 décembre 2017 à 12:48 LaurentC

Sur les facteurs génétiques, environnementaux et sociaux qui influencent la détermination du sexe chez les poissons, vous pouvez vous reporter à un court article de synthèse pas trop vieux:
Guerrero-Estévez, S., & Moreno-Mendoza, N. (2010). Sexual determination and differentiation in teleost fish. Reviews in Fish Biology and Fisheries, 20(1), 101-121.
(Si l'article n'est pas en libre accès, je peux vous l'envoyer.)

Concernant les poissons grandissant par 2 qui deviennent des "couples", ce n'est peut-être pas qu'une simple légende, du moins chez certaines espèces (dont peut-être pas mal de Cichlidae). Un extrait du papier cité ci-dessus qui pourrait aller dans ce sens:

image
(Guerrero-Estévez & Moreno-Mendoza, 2010: 105)

Si deux individus grandissent ensemble, l'un des deux prendra le dessus sur l'autre. Du coup, il grandira plus vite (dominance et, donc, accès privilégié à la nourriture... plus peut-être phénomènes hormonaux inhibiteurs de croissance liés au stress chez le dominé). Le dominant, grandissant plus vitre, deviendra donc mâle, et l'autre femelle.
Mais ce n'est là qu'une hypothèse que j'avance !

7 décembre 2017 à 13:03 Alex.

Effectivement après vérification Jérôme j’ai trouvé la même chose que toi pour les tortues ;)

Pour les poissons je te suis !!

Ticule en marin tu as beaucoup d’espèces hermaphrodites donc dans de nombreux cas avec 2 individus tu as un couple.

7 décembre 2017 à 13:38 LaurentC

Oui, en marin c'est très courant ! Ne serait-ce que, par exemple, chez tous les Amphiprion spp.

En eau douce, c'est moins clair... Cependant, les killiphiles font souvent grandir des alevins d'annuels par 2 pour obtenir des pairs. Patrick de Rham me dit faire la même chose avec pas mal de Cichlidae. A priori, ça fonctionne. Après, il faudrait suivre un protocole stricte et faire des stats sérieuses pour pouvoir l'affirmer définitivement au sujet de telle ou telle espèce.

J.B. et/ou J.B.Junior, si vous en avez la possibilité, pourquoi ne pas essayer de faire grandir quelques jeunes de vos A. hongsloi par pairs ? Avec les problèmes de sexe-ratio que vous (et d'autres) rencontrez chez cette espèce, ça peut valoir le coup d'essayer, non ? Peut-être dans des bacs de glace perforés finement à la surface d'un aquarium normal, avec deux alevins / juvéniles par bac, par exemple...

7 décembre 2017 à 14:01 J.B.

pour 20 poissons ça ferait 10 bacs
si on prend des bacs trop petit on aura des nains , il faudrait donc 10 fois plus de bacs
pour finalement tout euthanasier 8mois après si ça marche pas !!!!

7 décembre 2017 à 14:10 ticule

moi j'ai eu le son de cloche concernant le genre Neolamprologus...
Faut voir ca me parait ouf quand même

7 décembre 2017 à 15:31 cisco

Il me semble avoir déjà lu ce genre de chose chez Crenicara Punctulata!

7 décembre 2017 à 17:00 J.B.Junior

ahah je croyais que c'était pour me taquiner Ticule :
j'ai fais un projet de recherche en classe préparatoire sur ça, avec des killis (Fp.nigerianus), que j'ai élevé par deux
j'ai obtenu environ 75% de couples
tout ça vérif avec des stats donc d'après mon expé ça marche

mais bon comme dit plus haut, l'élevage par deux est quasi impossible en pratique. Les poissons se battent, la quantité de de bouffe est très difficile à gérer, l'installation est des plus compliquées, les poissons stressent... en plus ça ne ferait que reculer le problème car la souche se perdra à la génération suivante. Des gens qui sont capables d'élever il y en a pas beaucoup, mais alors dans ces conditions... Déjà qu'on perd les souches faciles à élever...

Il me semble plus pertinent de chercher dans le sens des paramètres d'élevage sur le long terme

7 décembre 2017 à 18:57 ticule

À 5 euro le poisson je suis d'accord, c'est pas rentable comme business :)

Mais si tu diffuses deux couples à deux potes de confiance, franchement c'est faisable et tu as plus de chances de pérenniser une espèce qu'en la vendant en bourse...

7 décembre 2017 à 19:36 J.B.Junior

alors c'est un cadeau empoisonné, ce que je n'ai pas l'habitude de réserver pour mes potes

blague à part, l'élevage par deux c'est vraiment un challenge (pour l'avoir fait en masse) et ce n'est pas du tout aquariophile, encore moins que l'élevage tout court

8 décembre 2017 à 00:03 LaurentC

J.B.Jr, as-tu publié les résultats de ton expérience avec les Fp. nigerianus ? Si oui, peux-tu nous communiquer la référence ? Ton expérience m'intéresse au plus haut point, et je suis sûr que je ne suis pas le seul dans ce cas ici :)

8 décembre 2017 à 00:51 J.B.Junior

c'est un travail que j'ai réalisé pour présenter le concours d'entrée en école vétérinaire, ça n'a donc pas été publié, ni réellement corrigé
c'est un peu beaucoup lourd et conventionnel, mais bon tu voulais un travail appuyé sur des chiffres

image

voici la version complète
la première partie est exploitable, la suite est un peu tirée par les cheveux et fait plutôt office de pistes de recherche

http://aquadico.com/up/tipe_final_4.docx

8 décembre 2017 à 01:06 LaurentC

Super, merci pour le partage ! Je vais lire ton travail avec intérêt :)

8 décembre 2017 à 12:39 LaurentC

J.B.Jr, j'ai lu ton papier. Je trouve les résultats des Expériences 1 et 2 convaincants: élever ensemble deux alevins favorise la formation de paires hétérosexuelle (Expé 1); le simple accès visuel à l'autre individu ne suffit pas à influencer la détermination sexuelle (Expé 2). Très intéressant, merci !!!
(Je suis plus réservé quant au résultat de l'Expérience 3. J'ai fait la statistique sur tes données de l'Expérience 3, et la proportion de paires hétéro n'est pas statistiquement supérieure au hasard: Chi-Square Goodness of Fit Test: p=0.37.)

Ce serait super informatif de refaire ce genre d'expériences avec des Apisto ! Mais c'est vrai que, comme tu le rappelles plus haut, c'est contraignant....

8 décembre 2017 à 13:45 Xstof

Merci beaucoup Jerome pour ce partage.

8 décembre 2017 à 19:36 Sélène

Vindiou, je suis larguée, là !

8 décembre 2017 à 20:01 Imsotired

Super, je vais lire ça aussi. Merci

Fowum.comCréer un forum gratuit