Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

Quelques infos sur la reproduction des cichlidés du lac Malawi

17 décembre 2015 à 19:48 rm31

Les cichlidés du Malawi sont des incubateurs buccaux. C'est à dire que la femelle va incuber les œufs puis garder les petits quelque temps dans la bouche jusqu'à ce qu'ils se débrouillent seuls.
Mais commençons par le début du processus:
Le mâle défend son territoire ou sur son site de ponte (en fonction des espèces et de leur biotope d’origine), souvent ses couleurs s’intensifient. Le mâle attire l'attention des femelles à la fois par les couleurs très vives de sa robe et par un frétillement de tout son corps. Il se dirige vers une femelle gravide et l'attire par ses mouvements vers le site de ponte. C’est la parade si une femelle accepte l'invitation, le mâle se positionne à angle droit avec elle, suivant la classique position en T. Tout en continuant de faire frémir sa nageoire anale, il émet son sperme que la femelle aspire,ils vont ainsi tourner l'un autour de l'autre pendant quelques minutes :

image
Mon couple de C axelrodi Nkhata Bay sauvage en cours d'accouplement

La femelle récupère au fur à mesure les œufs dans sa bouche et va les incuber pendant trois semaines environ selon les espèces. On voit qu'une femelle incube à sa gorge gonflée, elle semble mâcher du chewing-gum et parfois on peut apercevoir les œufs par transparence dans la bouche
Ma femelle Labidochromis sp "perlmutt "
image

Ma femelle Aulonocara jacobfreibergei Otter Point
image

Ma femelle Maylandia estherae Minos Reef en incubation
image

Pendant ce temps, en général, la femelle ne va donc plus se nourrir ou alors avec parcimonie en ouvrant un peu la gueule délicatement pour avaler en aquarium des parcelles de nourriture...

En aquarium à partir de là plusieurs solutions s'offrent à vous:

Laisser la femelle dans le bac et ne rien faire de particulier
La plupart se feront manger et les plus dégourdis survivront : c’est la loi de la Nature (On peut aussi placer des prédateurs pour éviter le surpeuplement, éventuellement). A noter s’il y a beaucoup de caches adaptées à la taille des alevins les jeunes Mbunas auront l’instinct de se cacher et je trouve ça très sympa de les observer sortir au moment de la distribution de nourriture pour se nourrir des fines particules.

Récupérer la mère pour la placer dans un bac seul.
Si vous voulez garder les petits, vous pouvez également récupérer la femelle après 20 jours environ d'incubation (jusque-là, les petits ont un sac vitellin qui leur permet de s'alimenter dans la bouche de la mère). A ce moment-là, le sac vitellin aura disparu et les petits peuvent être nourris. Quand vous récupérez la mère Vous pouvez la placer dans un bac d'une centaine de litres pour la laisser recracher d'elle-même ses petits quand ce sera le bon moment.
L’inconvénient de cette méthode est que la femelle, étant séparée des autres un certain temps, va perdre sa place hiérarchique au sein de son groupe. Elle risque alors d’être agressée lors de sa réintroduction et d'être maintenue à l'écart avant de réintégrer sa place.

Récupérer la mère pour lui faire cracher les petits

Méthode assez délicate mais qui permet de récupérer les petits et de remettre la mère dans le bac assez rapidement sans qu'elle y perde sa place dans la hiérarchie.
La femelle peut être récupérée après 20 jours d'incubation environ à 25°C. Il faut au préalable avoir noté la date du frai pour pouvoir compter les jours .
Attention c'est une opération délicate et qui demande doigté et patience, car parfois la femelle ne veut pas lâcher ses petits. Ne pas insistez trop longtemps, même si la femelle n'a pas cracher tout ses petits, ce n'est pas grave, laissez la ainsi pour ne pas trop la stresser, ce qui pourrait provoquer sa mort. Ca m’est malheureusement arrivé par manque d’expérience au début de ma vie de cichlidophile avec une femelle Labeotropheus trewavasae.
L'inconvénient de cette méthode, c'est assez stressant pour la femelle.
Attention parfois c'est un peu tôt les alevins ont encore le sac vitellin comme sur la photo ci-dessous d'un jeune Labeotropheus fuelleborni katale...
image

Alevin de deux mois environ:
image

Voilà j'espère que ce petit sujet vous sera utile pour élever au moins quelques jeunes, ce qui est toujours plaisant à observer.

R MARCEL

17 décembre 2015 à 21:04 Colo

Merci Robert pour cette synthèse extrêmement bien faite!

18 décembre 2015 à 07:58 hapy

Merci Robert pour ce partage.
J'ajoute que certains cichlidés du Tanganyika ont le même comportement.
J'ai actuellement un trio d'Ophthalmotilapia nasuta originaires du Burundi et j'ai pu filmer la ponte qui se déroule exactement comme tu le décris .
Passionnant à observer !

18 décembre 2015 à 18:34 rm31

Merci pour vos messages.
Exact hapy pour certains Tanga, j'ai eu aussi des repro d'Ophthalmotilapia , c'était du ventralis de Mtoto et la ponte était semblable à celle de certains haplos du Lac Malawi effectivement.
RM

18 décembre 2015 à 18:39 fred6283

Joli résumé et de plus avec de superbes photos merci !

18 décembre 2015 à 21:11 Alex.

Merci Robert pour le partage :)

20 décembre 2015 à 07:30 rm31

Avec plaisir ;)

22 mars 2020 à 16:31 rm31

En ce temps particulier et malgré le printemps on aurait bien envie de balade mais... Donc petite séance photo en intérieur.
Labidochromis sp. "perlmutt" "Higga Reef" Monsieur le dominant puis une de ses dames .

image

image

23 mars 2020 à 14:03 Cedric

Très belles photos

23 mars 2020 à 20:55 rm31

Merci Cédric !

Fowum.comCréer un forum gratuit