Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

Traitement vermifuge au Capizol (contre le ver Camallanus)

15 octobre 2012 à 20:28 Marlysa

Le ver rouge du guppy ou Camallanus peut toucher n'importe quel poisson (guppy, molly, scalaire, ramirezi, discus...)

Symptôme principal : de petites pointes rouges (les vers) dépassent de l'anus du poisson.

Stade précoce :
image

Stade avancé : là le poisson a bien bien malalanus... quasi irrécupérable
image

Autres symptômes :
- amaigrissement (ou au contraire ballonnement si les vers provoquent une occlusion)
- poisson affaibli, anormalement immobile
- selles anormales
- couleurs ternes
- perte d'appétit

Evolution lente et discrète au début.

Le traitement se fait en bac d'ensemble, si le poisson atteint est dans un bac communautaire car tous les autres poissons sont potentiellement atteints.
Rien ne doit sortir : ne pas donner / vendre / acheter de poissons / plantes pendant la durée du traitement
Ne pas essayer d'enlever les vers à la main / à la pince car ils sont accrochés et cela déchirerait l'intestin du poisson.

image
CAPIZOL (lévamisole) : anti-helminthique liquide, à verser dans le bac à raison de 1mL pour 15L
Produit à usage vétérinaire, à se procurer en pharmacie, sur commande en 24-48h, 7-8€ les 100mL (soit la dose pour 1500L)
Il est possible, mais non indispensable, d'en rajouter dans la nourriture.

Changement d'eau de 30 à 50% après 2 à 3 jours (changement d'eau de plus de 50% immédiatement si pic de nitrites !)
+/- filtrer sur charbon actif (jeter le charbon après 2 semaines)

Il faut impérativement renouveler le traitement minimum 1 fois au bout de 3 semaines pour éliminer les éventuels oeufs qui auraient résisté au 1° traitement et donc éclos entre-temps (cycle du ver) !!!

Effets secondaires indésirables (non systématiques) :
- mort des escargots
- pic de nitrites

Très bien toléré par les plantes, les poissons et les crevettes.

15 octobre 2012 à 20:41 Sam

Merci pour ce post Maeva!

Le traitement est à renouveler non pas pour éliminer les oeufs des vers mais pour éliminer les éventuels vers qui auraient éclos après le traitement, ainsi que ceux qui auraient résisté à la première salve du médicament.

Si les escargots meurent, il y a un gros risque de poussée de nitrites.
Je conseille aussi un gros changement d'eau après n'importe quel traitement médicamenteux.

15 octobre 2012 à 20:44 Colossus

Merci Docteur! :D

15 octobre 2012 à 20:46 Sam

Docteur MacGyver, s'il vous plait!

15 octobre 2012 à 22:08 Colossus

Au fait tu en es où??

15 octobre 2012 à 23:26 Weedoo

c'est donc ça la maladie du malaucucul? c'est frequent comme vers?
bel article ;)

16 octobre 2012 à 11:19 aurelienC

et un changement d'eau au bout de combien de temps ? filtre sur charbon actif apres le traitement ? peu on le faire en preventif ?

16 octobre 2012 à 13:30 Marlysa

Merci Sam pour ces précisions, je vois que je n'ai pas été assez claire
Et j'ai complètement oublié de parler du post-traitement
Je complète la fiche

16 octobre 2012 à 13:50 aurelienC

dsl ca a fait beaucoup de question d'un coup ! merci pour c'est precision ^^

16 octobre 2012 à 13:52 floflo

merci pour ton post!

16 octobre 2012 à 13:56 Marlysa

Quand à mes petits Camallanus à moi, hé bien ils ont été décimés par le 1° traitement.
Plus un ver ne pendouillait aux fesses de mon ramirezi.
Celui ci est donc "mort guéri" deux semaines plus tard.
Bah voui parce que ça l'a traité mais c'est pas une potion magique. C'est resté un ramirezi de Castelli.

J'ai refait le traitement 3 semaines plus tard, au cas où d'autres poissons avaient été contaminés.

@weedoo : oui c'est assez fréquent. Certains poissons sont contaminés sans qu'on le sache si aucun ver ne dépasse du cucul.

@aurélien : bof en préventif, mieux vaut éviter de faire subir de dizaines de traitement aux poissons et aux bactéries du filtre.
Je ne crois pas que ce soit le traitement vermifuge de référence pour la quarantaine avant introduction dans le communautaire.
En revanche, il est indispensable de traiter en quarantaine un nouveau poisson atteint avant de l'introduire (mais qui va acheter un poisson malade ??)

16 octobre 2012 à 14:00 Marlysa

Et merci à tous pour vos merci ! ^^

17 janvier 2013 à 20:26 Sam

Je viens de tenter de vermifuger les discus au Capizol.

Je décongèle les Artemia, je les laisse sécher, je mets du Capizol liquide dessus et j'attends 5 minutes.

Eh bien, ils détestent ça !
Ils avalent les Artemia et les recrachent aussi tôt.
Vu que ce sont des poissons qui sucent leur nourriture, je pense qu'ils en ont quand même ingurgité un peu.

Conclusion, le Capizol, c'est dégueulasse !

17 janvier 2013 à 20:29 Colossus

L'alazol aussi mais il faut donner aux artémias vivantes...là ça passe comme une lettre à la poste!

18 janvier 2013 à 00:24 Marlysa

Les humains ne se délectent pas du Smecta non plus...

Je sais plus où ni quand ni comment, mais j'étais tombée un jour sur un article où un mec (d'expérience visiblement) donnait des médicaments à ses poissons à la seringue, direct dans le gosier !

LOL désolée mais ceci n'est PAS une expérience personnelle, je répète simplement une information non vérifiée lue ailleurs... Ouh la vilaine !

18 janvier 2013 à 05:41 Roland

T'inquiètes Marlysa je l'ai fait plusieurs fois avec de l'Ercefluryl et ultra levure mélangés et injectés dans la gueule de la bête. J'ai sauvé ainsi un Copadichromis M'Loto yellow fin (appelé maintenant C.trewawasae je crois) mais j'en ai perdu beaucoup d'autres à qui ce traitement n'a pas réussi.
Maintenant l'Alazol vient à bout me semble t'il du "Bloat" des Cichlidés du Malawi.

17 décembre 2013 à 16:04 Lio

Si au bout de 3j de traitement, toujours des vers au cul, on renouvelle le traitement, ou vaut mieux renouveler l'eau avant ?

17 décembre 2013 à 16:15 Colossus

Il faut changer 50% de l'eau et retraiter.
Tu as des C. cotti Lionel??

17 décembre 2013 à 17:16 Xstof

Tres bien cet article.
Juste une petite précision :
C.cotti est un vers vivipare.
Il n'y a pas d'oeuf.
lorsque le vers sort par l'anus du poisson parasité c'est que le vers est adulte et qu'il se reproduit déja.
Il libere une multitude de minuscules vers déjà formés qui se déposent un peu partout dans le bac.
ces petits vers (non visibles à l'oeil nu) sont ensuite de nouveau ingérés par les poissons.
Ils s'accrochent alors dans l'intestin et y grossissent bien à l'abri des prédateurs (prédateurs qui soit dit en passant seraient infestés)
Jusqu'à ce qu'ils sortent de nouveau par l'anus.

Ce parasite est redoutable.
A la mort de l'hôte il se décroche et change alors d'hôte.

Sans traitement c'est la mort assurée de tous les habitants du bac.
Donc traitement indispensable des que le diagnostique est posé, c'est a dire qu'on aperçoit un premier vers sur un premier poisson.

Attention aussi au matériel type épuisette et autre petit matériel qui passe d'un bac a un autre.
Passage a l'eau de javel obligatoire si on ne veut pas infester tout ses bacs.

D'ailleurs la désinfection du matériel en préventif est une bonne habitude a prendre.

Un seau, un peu de javel et hop ... tout le matos dedans pendant une heure (ou pendant la nuit par exemple)

Encore une chose : les bourse aux poissons sont un excellent moyen de transport pour C.cotti, entre autre.
Quarantaine obligatoire ... on l'oublie trop souvent.

17 décembre 2013 à 17:22 Lio

Moi non Colo, mon nijsseni oui

image

Fowum.comCréer un forum gratuit