Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

Traitement vermifuge au Cestocur 2,5% 100ml : Praziquantel

6 septembre 2012 à 14:01 Sam

Je n'ai vu personne tenter ce mode d'administration et les commentaires disent que le Cestocur liquide est amer et ne peut être administré dans la nourriture.

Pour la posologie, il est indiqué 50mg de praziquantel en poudre pour 25g de nourriture.

Travaillant avec le Cestocur liquide, j'ai procédé différemment.

1) Un cube d'Artemia dégelé et nettoyé à l'eau dans un filet.
Je laisse ensuite sécher les Artemia au soleil plus ou moins une heure.

2) J'ai pris une quinzaine de vers Esseinia vivants qui représentent +- 8g de nourriture.
Je les fais baigner dans 5 ml de Cestocur 2,5% (125mg de Praziquantel).

Le praziquantel les a tués en moins de 5 minutes, j'ai décidé de les couper en petits morceaux aux ciseaux.
Je leur adjoins les 10g d'Artemia séchés qui se gorgent de Cestocur, un liquide d'un aspect laiteux.

3) Je laisse la nourriture s'imbiber de praziquantel plus ou moins une heure

4) Je mets tout dans un petit filet et fais tremper le filet une dizaine de secondes dans un bol d'eau pour éliminer le Praziquantel liquide avant de nourrir les discus

Il est dit que les poissons ne mangent pas cette nourriture à cause de l'amertume.
J'ai d'abord donné la nourriture telle quelle puis une autre partie mélangée à de l'ail écrasé.
La réaction a été identique et les poissons ont mangé la nourriture.

J'attends d'observer les selles...

6 septembre 2012 à 14:13 l.parasite

mais tu deviens un vrai chimiste lol ;)

6 septembre 2012 à 14:18 Bruno

Si Sam participe à Master Chef je sent qu'il y aura de l'audience !!!! ^^

6 septembre 2012 à 14:35 l.parasite

oui mais je sais pas si les chefs vont apprécier de manger de la bouffe pour discus vermifugé mdr!!

6 septembre 2012 à 18:04 sergio

Rajoute du persil, pour le faire à la provençale

6 septembre 2012 à 20:18 floflo

mdr pas sur de gagner tout de même!!!

12 octobre 2012 à 12:08 floflo

coucou Sam ce traitement et celui au Teniverm sont fait pour quelle sorte de vers stp?

12 octobre 2012 à 14:19 Fredomagmax

Pour faire simple, je n'ai rien compris à ton petit manège mais j'attends de voir la présentation de ton bac, ça oui........ ^^

12 octobre 2012 à 15:00 floflo

merci!! ^^

10 mai 2013 à 16:04 Colo

Ce n'est jamais recommandé mais quand c'est la seule solution...
La première approche de traitement serait de mettre à tremper dans le cestocur de la nourriture vivante.
Mais ça ne traitera que le poisson (si ça marche) et pas le bac où potentiellement il y a des oeufs de vers.
Ceci-dit, des selles gélatineuses sont plutôt le signe de flagellés intestinaux et moi je traite avec de l'alazol à 10-15 ml pour 100 litres. Attention c'est un antibiotique!

10 mai 2013 à 17:27 Colo

Je ne fais pas de changement d'eau.

10 mai 2013 à 18:40 Sam

Il faut arrêter d'utiliser le terme flagellé tout seul.

Ça veut juste dire "qui a des flagelles", et beaucoup de micro organismes ont des flagelles !

On parle de protozoaires ou de parasites, c'est mieux.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Flagelle
http://fr.wikipedia.org/wiki/Flagellés

11 mai 2013 à 16:30 Colo

La classe des protozoaires n'est plus un taxon valide (à confirmer par Fanarium s'il retrouve ses cours).
Quoi qu'il en soit, ce sont des organismes eucaryotes (différents des bactéries donc qui sont des procaryotes) unicellulaires capables de phagocytose pour se nourrir.
Il existe 3 sous-classes:
-les ciliés
-les flagellés
-ceux qui sont sans cils ni flagelles (amibes)

Quand on parle de flagellés, il s'agit toujours de protozoaires et en utilisant ce terme, tu seras plus précis quant à sa désignation...(cf ton second lien)

11 mai 2013 à 17:04 Fanarium

Exactement Colossus, les protozoaires n'est plus un taxon valide dans les classifications phylogénétiques modernes. Ce groupe est paraphylétique.

Pour désigne ce groupe on utilise communément le terme de "protiste", qui forme à lui seul un règne chez les eucaryote. Des quatre règnes du domaine eucaryote, celui des protistes est le plus hétérogène. On réunit les protistes sur la base d'une seule caractéristique négative : des eucaryotes qui ne sont ni des champignons, ni des plantes, ni des animaux. Pour le reste ils sont très divers, sans caractères unificateurs. Beaucoup sont unicellulaires, mais de nombreux groupes sont coloniaux ou pluricellulaires. La plupart sont microscopiques, mais certains sont aussi grands que des arbres. On y retrouve toutes les symétries (radiaire, bilatérale) et tous les types d'alimentation. L'origine des eucaryotes, qui débute par les protistes ancestraux, est une des étapes lesp lus importantes de l'évolution de la vie.

Les protistes sont divisés en trois embranchements principaux :

- Les Sarcomastigophores (sarkodes=charnu, mastigos=fouet, phoros=qui porte) comprennent les amibes et les Flagellés qui se déplacent à l'aide de mouvements amiboïdes ou à l'aide d'un flagelle. Certaines amibes du sol sont couvertes d'une coquille, le test qui permet de résister à la dessiccation.

- Les Ciliés (embranchement Ciliata), comme la Paramécie , sont les Protozoaires les plus spécialisés et ceux qui ont la plus grande complexité structurelle. Ils sont caractérisés par la présence de nombreux cils.

- Les Apicomplexes (embranchement Apicomplexa) sont des parasites possédant une combinaison caractéristique d'organelles appelée complexe apical.

Locomotion et support :
Les Protozoaires vivent dans un univers où les forces de viscosité dominent (voir " Nombre de Reynolds" ). Leur mouvement est principalement limité par la cohésion des molécules d'eau. Le gros du travail à effectuer sert à vaincre cette cohésion. En pratique, cela implique qu'ils ne peuvent se déplacer que si ils battent continuellement de leurs cils ou de leur flagelle et que leur déplacement n'entraîne que très peu les molécules d'eau dans leur sillage. Pour vous donner une idée de ce que vivent les Protozoaires, imaginez vous en train de nager dans de la mélasse!

La locomotion des Protozoaires nécessite donc beaucoup de travail, mais ce travail serait inutile si le protozoaire ne pouvait maintenir sa forme. En effet, le battement des cils ou flagelles ne ferait que déformer l'animal sans le déplacer (imaginez vous en train de pousser un ballon mou au travers de la mélasse...). La membrane externe des Protozoaires doit donc être renforcée pour permettre le mouvement: ce sont les éléments cytosquelettiques qui donnent la forme et la rigidité des Protozoaires. Les microtubules de protéine (tubuline) sont les éléments de base de ce cytosquelette.

On retrouve trois types d'organelles locomotrices chez les Protozoaires.

Les pseudopodes sont le principal moyen de locomotion des amibes. Le mouvement caractéristique produit par les pseudopodes est appelé mouvement amiboïde. Il est rendu possible par la présence de deux types de cytoplasme: l'ectoplasme qui a la texture d'un gel, et l'endoplasme granulaire qui est plus fluide. L'ectoplasme, retrouvé en périphérie, agit un peu à la manière d'un boyau d'ou jaillit l'endoplasme vers l'extrémité du pseudopode naissant. Rendu à la périphérie, l'endoplasme change d'état et se transforme en gel. L'ectoplasme dans la partie arrière de l'amibe reprend l'état fluide et se transforme en endoplasme pour alimenter le mouvement. Les forces responsables du mouvement n'ont pas encore été clairement identifiées. Il semble que le mouvement, comme les contractions musculaires, implique des microfilaments d'actine et de myosine.

Les flagelles et les cils ont la même structure interne. Ils sont formés de neuf paires de microtubules formant un cercle autour d'une paire centrale (structure 9+2). Les cils et flagelles retrouvés chez presque tous les animaux ont la même structure.

Le mouvement des cils et des flagelles est alimenté par des molécules d'ATP. Chez les Ciliés, comme la paramécie, le battement des cils serait inefficace s'il n'était pas coordonné. Cette coordination est faite mécaniquement par un appareil complexe de fibrilles interciliaires qui relie les cils entre eux et contribue à rendre la pellicule plus rigide.

18 mai 2013 à 18:36 Colo

3j

30 juin 2013 à 12:35 Sam

Petit traitement avec des Artemia vivantes.
Elles baignent 5 à 10 minutes dans une solution pure de Cestocur.

image

30 juin 2013 à 15:35 Elfie

Et après tu fais comme pour qu'ils mangent ?, moi j'ai fait la semaine dernière avec les surgèles comme tu avait dit ..et personne a tro toucher a ça ils ont presque vomi ..

30 juin 2013 à 15:45 Sam

Il faut évidemment ne pas leur donner à manger la veille ou même deux jours avant si ils sont réfractaires.

Dans ces conditions, tous mes poissons mangent.

24 janvier 2014 à 21:00 Fanarium

Je remonte ce sujet, car je vais devoir procéder à un traitement interne en tant que vermifuge et en traitement externe contre les les parasites branchiaux.

Quelle serait la posologie pour un traitement contre les parasites branchiaux ?

Il faut certes diluer le cestocur dans l'eau de l'aquarium, mais à raison de quelle dosage ?

Fowum.comCréer un forum gratuit