Inscription

Pas encore inscrit(e) sur le forum ?

Ça prend 3 secondes : un email, un mot de passe et c'est tout !

Vous bénéficierez de plus de fonctionnalités sur le forum.

Même sans participer, ça vaut la peine.

Bac 200l fluviatiles africains "petite taille"

6 avril 2013 à 21:41 greg26

Bonjour
jai qlq questions sur la maintenance de petits fluviatils africains (type N. transvestitus, Pelvicachromis ....)
tout d'abord mon bac fait 120X40X50 (un peu plus de 200l en fait !) et j'aimerai y installer durablement un cple de N. transvestitus (sur et ferme) a faire cohabiter (si possible ) avec un cple de E. lucanusi (si jen trouve!!!) + qlq poissons de hautes eaux (epyplatys, killies ???......)

Mes questions concernent plutôt le type de biotope : le type de pierres et la quantité : plutot privilégier les racines ou les pierres sont elles les bienvenues ? (et quelle type de pierres (galets, a trous ..., amas, grottes......)

ensuite quelle type de masse filtrante privilégier (jai une décante interne)

Je suis conscient que le bac doit être bien planté, mais on m'a dit (je sais c'est des ragots !!!) qu'avec le type de paramètre nécessaire à la maintenance de ce type de poissons, j'allais être envahi d'algues au début (ce qui risquait de tuer mes plantes) jusqu'à ce que ça se stabilise : à prendre en compte ou pas fondé ???
Pour les types de plantes j'ai vu pas mal de post qui les énuméraient alors ne vous fatiguez pas!!!
Dernière question : la vitre arrière : peinte en noire, recouverte d'alu ???? et ds quel but ? (on lit de tout sur ce sujet°)
merci de vos réponses
Greg

6 avril 2013 à 21:46 Sam

Fanariuuuuuuuuuuuuuuuuuummmmmmmmmmmmmmm ! :)

Bienvenu sur le forum Greg !
Il est d'usage de faire un sujet de présentation, tu n'en seras que mieux accueilli ! :)

6 avril 2013 à 21:55 l.parasite

salut Greg et bienvenue !!
attends notre expert fluviatile ne devrait pas tarder à pointer le bout de son nez, et là attention tu va avoir le cerveau remplie d'info lol.

7 avril 2013 à 01:35 dams

Comme il va être content notre fana international !!!

7 avril 2013 à 08:27 Colo

Hello Greg!

Comme Fanarium se lève tard, je vais commencer une ébauche de réponse (Sam aurait pu aussi pour la partie plante et algue...).
Les fluviatiles africains demandent une eau 100% osmosée mais sans avoir un pH trop bas et une conductivité moyenne de 200 µS. On va dire que si tu te situes entre pH 6 et 7 tu vas avoir de beaux poissons qui vont se reproduire.
Le petit bémol (qui n'en est pas à mon avis) ce sera le Nanochromis transvestitus qui lui vit dans un lac où le pH est de 4! Cependant, si Fanarium les a reproduit et les maintient dans ces paramètres-là, j'ai personnellement eu des reproductions à pH plus élevé (autour de 6). La femelle de chez Fanarium vient de chez moi il me semble. Donc la souche d'élevage n'est pas si exigeante.
Tu peux mettre des pierres mais je te conseille de les tester à l'acide chlorhydrique avant pour éviter d'introduire des carbonates qui vont te faire remonter le pH, le KH, la conductivité...
Du granit, certaines ardoises par exemple peuvent convenir.
Les Nanochromis adorent les dédales et le top est un tuyau de pvc de 32 mm de diamètre avec des coudes dans tous les sens que tu enterreras à moitié. Au pire une demi-noix de coco et des tubes style bambous seront très bien.
Ce qui va être super important pour eux c'est le sable. Les Pelvicachromis et les Nanochromis sont des détritivores à tendance herbivore. Il leur faut donc un sol très fin qu'ils vont mâchouiller toute la journée.
Autre point d'importance, la nourriture et la température de l'eau.

Comme ils sont herbivores il te faudra supprimer de leur menu tout ce qui est carné! Les vers rouges ou tubifex par exemple.
Et comme leur habitat est inclus dans la forêt équatoriale, les eaux dans lesquelles ils nagent sont souvent ombragées (donc pas trop de lumière forte directe (limnobium, pistia, lentilles d'eau etc) et tempérées (24°C maximum).

Ils vont pouvoir cohabiter avec des poissons de surface comme les epiplatys (dageti, sexfasciatus...).
Peut-être que Killie13 pourra t'en citer d'autres...

La filtration est importante mais ce n'est pas la peine de passer 10 fois le volume du bac!
Pars sur 3 ou 4 fois le volume du bac, en décante interne ou pas, peut importe, avec des mousses bleues et plus si tu as la possibilité (je ne connais pas la disposition de ta décante).

Pour info, les algues se plaisent mieux en milieu alcalin (calcaire) qu'en milieu acide.
Tu peux aussi filtrer sur tourbe ce qui va foncer ton eau style thé et limiter la croissance des algues. Il ne te restera qu'à choisir des plantes "faciles" qui sont peu demandeuses de lumière (microsorium , anubias, bolbitis, crypto...).

Je laisse d'autres apporter leur expérience...

Bon courage!

7 avril 2013 à 09:06 Kazi

Comment dire Colo...je pense que tu as tout dit! Fin du post!
En tout cas, Greg, tu vas pouvoir te faire plaisir avec bon nombre d'espèces fluviatiles (dans la limite de ce que tu peux mettre dans ta cuve...sortis de ma bouche, ça sonne faux!) et leur adjoindre des poissons de pleine eau type killies! Au plaisir de te lire!

7 avril 2013 à 15:14 Fanarium

JE SUIS LA !

@ Erik, je ne me lève pas tard pour une fois que je travail mes cours !

@ Greg, Erik vient de dire beaucoup de choses relativement bonnes et précises, je vais compléter et approfondir quelques points.

7 avril 2013 à 16:01 Fanarium

« Bonjour
jai qlq questions sur la maintenance de petits fluviatils africains (type N. transvestitus, Pelvicachromis ....)
tout d'abord mon bac fait 120X40X50 (un peu plus de 200l en fait !) »

Concernant la maintenance tout semble bon, la taille du bac est aussi parfaite, généralement on pense petite espèce donc petit bac, mais souvent bien qu’un 60L puis convenir avec un couple harmonieux, il vaut mieux viser sur plus grand pour la formation d’un couple. Le genre Nanochromis est extrêmement violent en intraspécifique du fait de son fort caractère territorial, qui peut pousser l’un des partenaires à tuer l’autre même s’ils se sont choisis.

« mon bac fait 120X40X50 (un peu plus de 200 l en fait !) et j’aimerai y installer durablement un cple de N. transvestitus (sur et ferme) a faire cohabiter (si possible) avec un cple d’E. lucanusi (si j’en trouve !!!) »
À mon avis Enigmatochromis lucanusi, peut-être un bon candidat, tu en trouveras facilement grâce à Iktus Aqua. Cependant à ne pas trop surchargé la surface au sol disponible, tu ne pourras mettre qu’un seul couple par espèce de cichlidé nain et pas plus de 2 espèces, pour une maintenance harmonieuse à long terme.

« + Qlq poissons de hautes eaux (Epiplatys, killies ???......) »

C’est même une excellente idée. Je laisse la parole à J.B. et Killi13, pour plus d’informations précises sur cette partie.

« Mes questions concernent plutôt le type de biotope : le type de pierres et la quantité : plutôt privilégier les racines ou les pierres sont elles les bienvenues ? (et quel type de pierres [galets, à trous..., amas, grottes......] »

On dispose de très peu d’information concernant le lac dans lequel Nanochromis transvestitus est endémique. À ma connaissance, cette espèce est présente en seulement 2 localités dans le lac Maï-Ndombe Ipeke et Inongo. Selon certains auteurs, elle serait aussi présente dans les rivières aux alentours du lac.
D’après l’article d’Uwe Werner dans l’An Cichlid volume 9, Petit mais délicat : Nanochromis transvestitus, page 43, on peut apprendre quelques informations concernant le biotope de cette espèce : 
« Origine et écologie
La localité de Nanochromis transvestitus est le lac Maï-Ndombe, auparavant nommé lac Inongo ou lac Léopold II, du bassin du Congo. C’est sur la rive sud que Tyson R. Roberts et Donald J. Stexard ont effectué une collecte ichtyologique, en septembre 1973. Ce lac étendu se déverse dans la rivière Fimi, qui s’appelait auparavant Lukenie et qui à son tour se déverse dans le Kasai, le plus gros affluent au sud du Congo. L’eau du lac Maï-Ndombe est une “eau noire”, couleur de thé noir, si fortement teintée qu’on ne peut plus voir sa main à 20-30 cm de profondeur, et très acide. Les scientifiques ont mesuré un pH de 4,0 sur les lieux de découverte de N. transvestitus. La rive se composait de roche poreuse et le lac était jonché d’arbres morts, sans doute déracinés par les tempêtes, fréquentes dans cette région. Le sol non rocheux était constitué de fins sédiments solidement compactés et recouverts de matière végétale en décomposition. Sur les rochers et les arbres, croissaient en outre des éponges d’eau d’eau douce aux bords durs et acérés, du genre Spongilla. La description originale met l’accent sur le fait que tous les Nanochromis bien colorés vivent dans le milieu rocheux et sombre et que, partout où ils se rencontrent, ils sont en grand nombre et forment peut-être des colonies et sont territoriaux. »

La dernière ligne de cette citation met le doigt sur un point très important sur le comportement de cette espèce, la forte territorialité des spécimens et aussi probablement le comportement grégaire en milieu naturel, ce qui pourrait expliquer les difficultés de maintenir N. transvestitus en couple en petit bac.
 Ce comportement grégaire existerait-il aussi chez les nombreuses autres espèces du genre ?

Concernant la dentition, j’ai pu le remarquer à de nombreuses reprises non pas sur des spécimens vivants, mais morts (à chaque décès je sèche le spécimen afin de le conserver, c’est un peu glauque, mais parfois utile), leurs dents sont nombreuses et très acérées, chez les adultes au nombre « de 42 à 50 dents dans la rangée externe de la mâchoire supérieure, cependant ce chiffre est inférieur chez les exemplaires plus jeunes. »

Aussi au niveau du régime alimentaire, on peut lire p. 44, de l’article précité : 
« Les examens stomacaux ont révélé qu’en milieu naturel, ces poissons occupent la zone benthique (et donc vivent sur le fond) et consomment des invertébrés, essentiellement des cladocères, des larves de moustiques, des collemboles et des détritus, peut-être aussi des particules d’éponges.
Il faut bien se rappeler que dans leur milieu naturel, ils sont “détritivores”, donc une part importante de végétaux est à prévoir dans leur régime alimentaire.
Ensuite concernant, la nourriture, ils accepteront sans problèmes normalement du moins leurs frères et sœurs chez moi, des artémias congelées, vers rouges (bien que souvent déconseillé), vers de Grindal, puis petit granulé Elos, quand ils ont très faim des paillettes Spirulina JBL voire de la spiruline “pure”. Avec le temps ils mangeront normalement sans problème particulier, les flocons, artémias, et novotab, il leur faut un peu de temps, car lorsqu’ils ont le choix ils mangent plus une nourriture qu’une autre, ils ont leurs préférences alimentaires.

“ensuite, quel type de masse filtrante privilégier (j’ai une décante interne)”
La filtration doit être fiable, cependant sans être trop puissante (3 fois le volume du bac par heure maximum), par exemple une filtration douce par l’intermédiaire d’un filtre éponge à air est adéquate ou une filtration classique à l’aide d’une pompe à eau peut également convenir. Une filtration à travers la tourbe est également utile pour recréer les eaux acides et chargées en tannins de son habitat naturel.

7 avril 2013 à 18:42 greg26

merci a tous pour vos conseils précis et éclairés!!!
jai encore qlq petites questions a vous soumettre :

pour le sol, j'ai du sable de Loire classique, la granulométrie est elle assez fine pour des détritivores ?
j'en ai mis environ 4cm est ce suffisant ?

j'ai trouvé une belle racine cet après midi, je pense la gratter et la bouillir. Si il reste un peu de bois pourri au milieu est ce un gros probleme pour la qualité de l'eau ?

Au niveau de l'agencement du bac, je "coupe en deux" avec une barrière naturelle coupant la vision pour que chaque couple ait son territoire ou je dissémine les cachettes aléatoirement et ils s'en accomodent ?

Pour les pierres je me laisse le temps de trouver celles qui le feront ésthétiquement et chimiquement (j'habite une région essentiellement calcaire)

Pour les plantes je compte faire le plein a la bourse de st maurice la semaine prochaine ..... en croisant les doigt pour qu'il y ait ce que je cherche.

Dernière chose : j'aimerai qlq conseils sur les poissons de hautes eaux, en terme d'especes mais aussi et surtout de quantité
j'aimais bien les phenacos mais je crois que cest un poisson a proscrire pour 120 cm de facade ? (surtout qu'ils fonctionnent en groupe?) bref merci d'avance pour toutes vos mises au point.
Greg

7 avril 2013 à 18:46 dams

le sable de Loire est un peut gros pour ce type de poisson , si c'est le classique que tu rencontre en magasin , tu connais la granulométrie? pour la racine , prudence !!!! si elle a de la pourriture c'est peut être qu'elle n'est pas tout a fait sèche donc pas très bon , ensuite de quel espèce d'arbre provient t'elle ?

7 avril 2013 à 20:35 greg26

pour la granulométrie je ne sais pas, c'est le standard de magasin aquario. Si je dois le changer il faut que je prenne quoi ?
pour la racine je serai incapable de reconnaitre l'essence.de l'arbre. C'est pas vraiment qu'elle est pourrie, je pense qu'elle est bouffée par des bestioles a un endroit. Je vais gratter un max et puis la bouillir,ensuite j'aviserai
merci

7 avril 2013 à 21:06 dams

si c'est du résineux , c'est vraiment dangereux pour la cuves, tu empoisonnera ton eau, même bouillie pour le sable c'est mieux du 0.08 dit sable de piscine mais a tester pour voir si il n'est pas calcaire

7 avril 2013 à 21:18 Fanarium

Le résineux libère du cyanure, d'où sa toxicité.
Pour le bois tu peux prendre sans problème du chêne, du saule, du peuplier, de l'aulne, de l'olivier … mais uniquement trouvé sec, depuis longtemps et ne pas abimer les lieus de récoltes.

7 avril 2013 à 21:34 greg26

je ne pense pas que ce soit du résineux, je l'ai trouvé sur un gros tas de bois ds un coude d'une petite riviere pres de chez moi. je vais le préparer puis aviser. Si je met une photo qlq pense t'il pouvoir identifier le type d'arbre ?

7 avril 2013 à 21:50 dams

peut être met toujours

9 avril 2013 à 17:00 greg26

image

image

voila qlq photos, je l'ai un peu grattée.
Peut etre la passer au carcher ???
bouillie et hop ,en déco ds l'aqua ;;;;;
Si qlq pense reconnaitre l'essence je suis preneur.
Et je suis tjrs a la recherche d'infos et de conseils sur une pop d'hautes eaux a joindre a un cple Ntransvestitus + 1 cple enigmato ds 120x40x50 (type killies, epyplaties, barbus ?!...)
merci

9 avril 2013 à 17:28 Rascasse06

ca ressemble à de l olivier mais confirmation de fana sera plus sur ;)

9 avril 2013 à 17:39 Fanarium

Sans voir le bois en réalité il est difficile de l'identifier.

Sinon concernant, les poissons de pleine eau, tu peux essayer par exemple des Barbus barilioides, B. hulstaerti, Barbus. jae, Epiplatys dageti, E. sexfasciatus.

9 avril 2013 à 17:48 dams

en tout cas c'est de la veille souche c'est sur

9 avril 2013 à 17:56 Colo

Les barbus sont magnifiques!!!!!
Attention pour les hulstaerti qui demandent un pH très acide...

Fowum.comCréer un forum gratuit